Formation.net

Passez à l'action! Commencez votre parcours de formation dès maintenant.

/

Comment devenir pilote d’hélicoptère ?

Comment devenir pilote d’hélicoptère ?

Devenir pilote d’hélicoptère est un rêve pour beaucoup, mais comment y parvenir ? Nous allons justement détailler les étapes à suivre pour se lancer dans cette aventure et obtenir les compétences nécessaires pour maîtriser ce type d’appareil.

Les prérequis pour devenir pilote d’hélicoptère

Pour entamer une formation au pilotage d’hélicoptère, il faut tout d’abord être âgé de 18 ans minimum. Les candidats doivent également posséder un niveau scolaire équivalent au baccalauréat ou justifier d’une expérience professionnelle dans le domaine aéronautique.

Ensuite, il est nécessaire de passer une visite médicale auprès d’un médecin agréé par la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC) afin d’obtenir un certificat d’aptitude physique et mentale pour piloter un hélicoptère. Cette visite doit être renouvelée régulièrement durant toute la carrière du pilote.

Faire le choix de sa licence

Il existe plusieurs types de licences qui permettent de piloter un hélicoptère :

🚁 La Licence de Pilote Privé d’Hélicoptère (PPL-H). Elle autorise son titulaire à voler sans rémunération pour des vols de loisirs et de plaisance uniquement.

🚁 La Licence de Pilote Professionnel d’Hélicoptère (CPL-H). Elle permet de voler avec rémunération et d’exercer des métiers tels que pilote de transport public, travail aérien spécialisé ou encore instructeur.

🚁 La licence de pilote de ligne d’hélicoptère (ATPL-H). Cette licence est nécessaire pour piloter un hélicoptère dans le cadre d’une compagnie aérienne.

Les formations pour devenir pilote d’hélicoptère

Pour la Licence de Pilote Privé d’Hélicoptère (PPL-H)

La formation pour obtenir une PPL-H se déroule généralement sur plusieurs mois à raison de quelques heures de vol par semaine. Elle comprend d’abord une formation théorique qui aborde les règles de l’air, la navigation, la météorologie, les performances de l’hélicoptère. Il y a aussi la préparation et la gestion des vols. Puis, il y a la formation pratique de 45 heures de vol au minimum, dont au moins 25 heures en double commande avec un instructeur et 10 heures de vol en solo. Le cursus se termine par in examen théorique sous forme de QCM et un examen pratique en vol avec un examinateur désigné par la DGAC.

Cette vidéo monte comment devenir pilote d’hélicoptère.

Pour la Licence de Pilote Professionnel d’Hélicoptère (CPL-H)

Afin d’obtenir une CPL-H, il faut déjà être titulaire d’une PPL-H et avoir effectué 155 heures de vol au minimum. La formation comprend :

Une formation théorique approfondie traitant du fonctionnement des systèmes de l’hélicoptère, de la radionavigation et de la gestion d’un vol dans un environnement professionnel.

Une formation pratique de 50 heures de vol au minimum, dont au moins 35 heures en double commande avec un instructeur et 15 heures de vol solo.

Un examen théorique sous forme de QCM et un examen pratique en vol avec un examinateur désigné par la DGAC.

Pour la licence de pilote de ligne d’hélicoptère (ATPL-H)

L’obtention d’une ATPL-H nécessite d’avoir déjà une CPL-H ainsi qu’un total de 1 000 heures de vol. La formation inclut une formation théorique complémentaire portant sur les opérations spécifiques aux compagnies aériennes. La gestion des équipages et la prise de décision en situation complexe s’ajoutent à ce parcours. Il inclut également une formation pratique en simulateur de vol reproduisant les conditions réelles d’un vol commercial. Cette licence s’obtient après un examen théorique sous forme de QCM et un examen pratique en simulateur avec un examinateur désigné par la DGAC.

Les débouchés professionnels après la formation

Une fois la licence adéquate obtenue, plusieurs métiers s’ouvrent aux pilotes d’hélicoptère :

  • Pilote de transport public : pour assurer le transport de passagers ou de marchandises selon les besoins des clients.
  • Pilote de travail aérien spécialisé : pour des missions comme la surveillance des lignes électriques, le secours en montagne ou les prises de vue aériennes. La gendarmerie nationale forme aussi des pilotes, parmi les admis au concours des sous-officiers.
  • Instructeur : pour enseigner le pilotage aux futurs pilotes d’hélicoptère.
  • Pilote de ligne d’hélicoptère : pour travailler au sein d’une compagnie aérienne et assurer des vols réguliers ou charter.

Vous aimerez aussi

Découvrez dans cet article la formation officielle en médiation animale reconnue par l’État. Une opportunité

Découvrez tout ce que vous devez savoir sur la formation professionnelle en un clin d’œil

Découvrez comment il est possible de se former en informatique sans avoir le bac !