Formation.net

Passez à l'action! Commencez votre parcours de formation dès maintenant.

Accueil

/

Formation en robotique : la technologie au service des soins de santé

Formation en robotique : la technologie au service des soins de santé

formation robotique santé,

Pour ceux qui souhaitent avoir un impact dans la société et ne pas travailler pour juste travailler, une formation en robotique santé permet d’exercer une carrière gratifiante et qui a vraiment du sens. C’est un choix pertinent d’orientation en ce sens où la finalité de la robotique santé c’est d’aider les patients, sauver des vies, simplifier la vie des médecins…

Mais dans ce dossier, nous verrons que l’utilité des robots médicaux va au-delà de la salle d’opération pour les professionnels de la santé. En effet, ces machines prodiguent des soins aux patients, optimisent leur processus de réadaptation et s’engagent aussi dans le diagnostic. Voyons ci-après quels sont les avantages de suivre un cursus en robotique médicale, quels sont ses objectifs, quels sont les contenus des formations et quelles opportunités y sont liées.

Pourquoi suivre une formation en robotique appliquée dans la santé ?

Une formation d’ingénieur en robotique santé vise plusieurs objectifs. En premier, de donner aux futurs diplômés un meilleur aperçu du potentiel des synergies entre l’intelligence artificielle et de robotique s’appliquant en médecine. Ensuite, il s’agit de leur faire explorer les possibilités et les limites des technologies en rapport avec la santé, l’écosystème et les architectures.

Une formation en robotique santé sera l’occasion de cerner les usages modernes et à venir des robots, avec la contribution de l’IoT, l’homme augmenté, l’IoB. Les formations confèrent aux apprenants les capacités à déterminer les moyens à mettre en œuvre pour leurs projets MedTech. À la fin d’une formation en robotique médicale, les participants devraient être capables d’identifier les enjeux, les marchés ainsi que les évolutions futures de l’e santé.

Une formation en robotique santé pour avoir un métier épanouissant

formation robotique santé,

En tant qu’ingénieur robotique, le côté technologique vient en premier lieu et permet de mettre vos compétences au service de missions intéressantes. Cela peut consister à concevoir des prothèses ou des robots chirurgicaux. Mais il y a aussi l’aspect médical. Cette autre facette permet de voir le but humaniste de ce métier, supposant que derrière l’usage de ces innovations technologiques se cache un but humaniste.

D’ailleurs, certaines écoles de robotique dans la santé dispensent des cours portés sur le corps humain et l’anatomie en général. Ce qui donne aux étudiants un panel très large de sujets tout en étant orienté sur la robotique. Les cours peuvent ainsi intégrer différents projets comme la réalisation d’une prothèse de main, du genou, qui pourrait être commandée par les ondes cérébrales du patient.

Sur le marché de l’emploi, la robotique médicale offre des opportunités de carrière variées dans l’ingénierie en robotique, en conception mécanique, en systèmes automatisés, en biomécanique ou d’ingénieur d’études, de chef de projet, d’ingénieur de recherche et de développement, d’ingénieur de calcul, etc.

La formation en robotique pour construire différentes sortes de robots au service de la santé

Pour les besoins spécifiques des patients, un roboticien peut concevoir un large panel de systèmes, à l’instar des robots thérapeutiques, des robots de rééducation ou d’entraînement à la marche ou encore des robots d’aide à l’action radiologique. Ces derniers ont l’avantage de supprimer les risques de cancer cérébral ou de cataracte par exemple à l’encontre des médecins exposés aux rayons X.

Formation en robotique santé : autant d’opportunités de carrière que de types de robots

Au fil des années, les robots dans le domaine de la santé ont été révolutionnés par l’analytique des données et la vision par ordinateur fonctionnant avec l’IA. Ce qui a eu pour effet d’étendre leurs capacités sur d’autres secteurs de la santé. Les robots médicaux peuvent être classés suivant l’échelle à laquelle ils travaillent ainsi que leur champ d’action.

  • La macro-robotique concerne lesrobots de stimulation fonctionnelle, d’intervention chirurgicale ou de réhabilitation.
  • La microrobotique se réfère aux endoscopes et robots dédiés à la chirurgie mini invasive.
  • La biorobotique implique les implants (robioniques, bioniques ou électroniques)

Les robots de service

formation robotique santé,

Une formation en robotique dans la santé vous confère toutes les compétences requises pour créer un type spécifique de robots : des robots de service. Leurs missions consistent à effectuer diverses tâches logistiques afin d’alléger les charges de travailleurs de la santé.

L’envoi des rapports à la fin d’une tâche, le suivi des fournitures, le classement des bons de commande, le réapprovisionnement des armoires en fournitures médicales, le transport des draps pour l’installation des chambres ou pour être lavés en laverie sont des tâches pouvant être du ressort des robots de services, à l’instar de TUG d’Aethon.

Les robots sociaux ou collaboratifs

Vous pouvez aussi être en mesure de concevoir des robots collaboratifs médicaux en suivant une formation en robotique axée santé. Ils sont utilisés pour interagir avec les patients afin d’en améliorer le bien-être émotionnel. Ils sont également d’une aide inestimable pour prodiguer des soins dans des environnements spécifiques, encourageant les patients, fournissant un engagement cognitif pour les garder alertes…

Les robots d’assistance chirurgicale

Leur contribution se situe à la phase d’action des chirurgiens, aidant à effectuer une opération à risque (cas d’un cancer métastasé) ou dans une zone difficilement accessible de l’organisme comme le cerveau ou la colonne vertébrale. Précision dans les gestes, abord chirurgical restreint sont parmi leurs avantages. Il y a même des robots chirurgicaux autonomes avec lesquels le rôle des chirurgiens consiste à guider les procédures via une console.

À souligner toutefois que le métier du chirurgien n’est pas voué à disparaître, car c’est encore l’intelligence humaine qui permet d’outrepasser l’IA quand dans une action chirurgicale, il y a une opération pour laquelle le robot n’a pas été pas programmé. Parmi les appareils RAS (robotic and autonomous systems) qui permettent ainsi une chirurgie assistée par robot, Da Vinci est le plus connu dans le domaine.

Les robots de formation médicale

formation robotique santé,

Savez-vous que vous pouvez aussi suivre une formation en robotique santé en vue de construire des robots permettant de développer les compétences des médecins en devenir ? Les futurs médecins et les docteurs pourront ainsi opérer dans un environnement sans risque ou virtuel en vue de se perfectionner.

Les robots mobiles autonomes

Il est fréquent de trouver dans les centres hospitaliers des AMR répondant à des besoins critiques. Équipés de capacités de cartographie, de systèmes de détection et de LiDAR (light detection and ranging), et de calcul, ces robots assurent seuls en salle d’examen une téléprésence pour un diagnostic ou une opération avec des spécialistes ou des cliniciens qui interviennent à distance.

Par ailleurs, ils désinfectent et s’occupent de la livraison de médicaments et de fournitures médicales. Équipés de capteurs et de caméras, ces robots de télémédecine sont également efficaces pour supprimer les barrières géographiques.  Ils assurent une surveillance non-stop des patients critiques si la présence physique des cliniciens n’est pas possible et permettent d’éviter les risques de transmission de maladies dans des contextes épidémiques tels que le COVID-19.

Que contient un programme de formation en robotique axée sur la santé ?

Pour ce qui est du contenu, un programme de formation en robotique peut graviter autour des sujets comme la conception de systèmes robotisés pour des applications médicales. Les notions de modalité et contrôle (impédance et admittance) peuvent aussi être abordées, ainsi que les principes de la cinématique (parallèle, inverse, directe, centre de rotation déporté).

La plupart des formations en robotique médicale intègrent des concepts d’interfaces homme-machine, la télémanipulation, les systèmes actifs et haptiques, la téléchirurgie, l’intégration vidéo, la simulation, le positionnement d’instruments, les interventions assistées par imagerie médicale, la visualisation et la réalité augmentée.

En vue d’applications en neurochirurgie ou en intervention cardiovasculaires et abdominales, le recalage robotisé (compensation de mouvement, modélisation statistique, capteurs de suivi, recalage rigide et déformable) est également souvent au programme.

Sujets en lien avec le cadre de l’imagerie numérique médicale

ls comprennent :

L’automatisation de création de jeu de données médicales ou dataset

  • Les outils de traitement numérique Formats, logiciels, frameworks
  • Reconnaissance optique de caractères (OCR)
  • La neuro-imagerie, l’IRM, l’angiographie,
  • L’optimisation, détection d’objets d’anomalies, de formes,
  • Photographies, vidéos, 2D/3D/360, coupes, fibroscopies, coloscopies.
  • La radiographie, scanner et optimisation
  • Les fausses couleurs, data visualisation ou DataViz.

Sujets relatifs aux algorithmes et l’IA médicales

Ce sont généralement les :

  • Statistiques, mathématique et géométrie 2D/3D appliquées aux données médicales
  • Les arbres binaires, GAN, BIG-GAN

Les algorithmes et système d’aide à la prise de décisions médicales

  • Le Big data, bases de données et entrepôts de données
  • Simulations 3D et jumeaux numériques…

Sujets relatifs aux capteurs, implants, IoT ou internet of things

Ce sont les :

  • Exosquelettes et prothèses liés à la mobilité
  • Interface cerveau-machine (ICM), IoT et IoB
  • Télémédecine, chirurgie assistée par ordinateur, robots chirurgiens
  • Robot compagnon et d’assistance
  • Équipements de laboratoire

Sujets relatifs aux utilités en médecine et le marché de l’emploi

Ce sont les :

  • Impacts sur les métiers liés à la santé, au numérique
  • L’offre et la relation de soins liées aux nouvelles technologies
  • Évolution et typologie des usages
  • L’orientation stratégique
  • La relation entre BioTech, MedTech et e santé

 Sujets relatifs aux normes, à la sécurité et à l’éthique

Ce sont :

  • Les contraintes techniques et technologiques
  • Les législations et les choix éthiques
  • Les notions de cybersécurité et sécurité opérationnelle, de confidentialité, rançongiciel (ransomware),
  • Entrepôt de données de santé (EDS)
  • Hébergeur de données de santé (HDS)

Finalement, l’éventail large d’opérations que permettent les robots évite les erreurs humaines et permet d’aboutir à de meilleurs résultats.

Vous aimerez aussi

Le monde du travail est en constante évolution. Se tenir informé des métiers d’avenir pour préparer au

Le Certificat d’aptitude professionnelle (CAP) est un diplôme national français qui permet de valider une qualification dans

Le métier d’assistante sociale est une profession axée sur l’aide et l’accompagnement des personnes en situation