Formation.net

Passez à l'action! Commencez votre parcours de formation dès maintenant.

/

IA et éducation : quels impacts et défis ?

IA et éducation : quels impacts et défis ?

compétences formation IA, IA et éducation

Tous les secteurs tirent pleinement profit de l’IA et l’éducation n’y fait pas exception. Qu’il soit question d’améliorer la qualité des formations ou d’éliminer les écarts dans son accessibilité, l’intelligence artificielle apporte sa contribution, s’accompagnant d’une touche humaine en soutien à la nouvelle génération d’enseignants, de scientifiques, et de créatifs.

L’IA aide aujourd’hui à relever une grande majorité des défis se posant dans le secteur de l’éducation. Elle se présente comme un moteur de développement des pratiques d’enseignement et d’apprentissage novatrices.

Quel rôle joue l’intelligence artificielle en éducation ?

L’intelligence artificielle basée sur des algorithmes donne aux machines une capacité d’imiter une forme d’intelligence réelle. L’efficacité de l’IA se manifeste dans la minimisation des erreurs ainsi que l’amélioration des expériences utilisateurs sur différents types de domaines, dont évidemment celui de l’éducation. Voyons quel rôle elle peut jouer et quel impact l’IA peut apporter sur l’éducation. 

L’IA au service de l’éducation

IA et éducation

Concernant l’éducation, l’IA admet l’automatisation de certaines activités. Citons par exemple les corrections des évaluations. Cette technologie permet en outre une personnalisation des apprentissages pour s’adapter aux besoins et aux capacités d’assimilation des élèves. En leur proposant des exercices correspondant à leur niveau d’apprentissage en l’occurrence.

Par ailleurs, le professeur peut se faire assister par l’IA qui ne le remplace pas outre mesure. Elle l’aide à identifier les apprenants en situation de difficulté dans les classes. Grâce à l’IA, les enseignants se libèrent des tâches rébarbatives et peuvent employer le temps gagné à créer des méthodes d’enseignement sur mesure personnaliser. Cette technologie émergente nous ouvre la porte à un apprentissage adapté. Les éducateurs peuvent ainsi façonner les parcours d’apprentissage des apprenants, avec une possibilité d’orienter ces derniers en fonction de leurs retours d’expériences.

Quels impacts peut avoir l’intelligence artificielle sur l’éducation ?

On peut classer les impacts de l’IA sur l’éducation en considération du triangle pédagogique apprenant-enseignant- savoir.

Impact sur le corps enseignant

L’IA admet la conception de systèmes d’IA ou solutions susceptibles d’effectuer des tâches prévisibles et récurrentes des enseignants. Ce peut être d’automatiser les tâches trop prenantes en matière de temps mais qui ont peu de valeur ajoutée. Ce qui ne veut pas dire que le travail de l’enseignant se cantonne au spectre des rôles automatisables.

Ne se contentant pas de transmettre les connaissances, les enseignants modernes sont surtout des accompagnateurs d’élèves. Ils créent l’environnement d’apprentissage. La flexibilité cognitive et le jugement critique ne sont que de rares exemples de qualités humaines difficilement reproductibles par l’intelligence artificielle. En matière d’éducation, l’IA occupe un rôle d’assistant que de remplacement.

Impact de l’IA sur l’élève

IA et éducation

Les MOOC sont populaires auprès des élèves depuis maintenant plusieurs années. Ces plateformes en ligne sont bénéfiques en ce sens où elles leur permettent d’apprendre ce qu’ils veulent, au moment où ils le peuvent et surtout à leur rythme. Cependant, la latitude de choisir et la pléthore d’offres d’opportunités génèrent souvent une confusion à l’égard des sujets à apprendre.

L’IA prévient cette problématique et fournit des séquences d’exercices ou de cours plus pertinents à l’intention de l’élève. Aussi, il est possible pour des tuteurs intelligents de prédire à quel moment l’apprenant perd son intérêt et sa motivation pour en aviser l’éducateur.

L’IA impacte aussi les connaissances

L’impact qu’exerce l’IA sur le savoir parait se situer à 2 niveaux. Le premier, sur la formation à recevoir pour appréhender l’IA et bien l’utiliser. Le second, le savoir qu’un humain doit disposer pour évoluer dans un univers de plus en plus digitalisé et où l’intelligence artificielle devient omniprésente

Les programmes d’enseignement doivent nécessairement prendre ces aspects en compte pour s’y adapter et répondre à la nécessité de développer la pensée critique des apprenants. Il existe maintenant des écoles bénéficiant des technologies numériques en vue de pouvoir proposer un programme de formation s’adaptant aux enjeux de la digitalisation.

L’éducation en ligne alimentées par l’IA créent des expériences d’apprentissage personnalisées

Avec des systèmes alimentés par l’IA, il est possible d’analyser les anciennes données sur les performances des élèves. Ce qui permet d’adapter l’expérience d’apprentissage à leurs besoins personnels. Les élèves peuvent aussi se focaliser sur les sujets qu’ils doivent apprendre et assimiler sans difficulté les informations grâce à l’IA. Des solutions d’IA sont capables de fournir des commentaires en temps réel, permettant aux étudiants de rester sur le bon chemin et de comprendre le matériel.

La formation en ligne alimentée par l’IA confère une expérience d’apprentissage plus interactive. Cela se traduit par des simulations et des jeux interactifs qui s’avèrent d’une grande aide pour les élèves pour mieux cerner le matériel. Le processus d’apprentissage n’en sera que plus engageant et ludique.

Enfin, l’IA limite le prix des formations en donnant accès à du matériel pédagogique de haute qualité à une fraction du coût des formations classiques. L’accès à la formation devient plus accessible pour les familles ne disposant peut-être pas des ressources nécessaires pour se former.

Enseigner l’intelligence artificielle à l’école

Le lien entre l’éducation et l’IA s’illustre dans :

  • L’apprentissage avec l’IA, c’est-à-dire par l’utilisation des outils d’IA
  •  L’apprentissage de l’IA et de ses technologies et techniques.

Le projet « Enseigner l’intelligence artificielle à l’école » qui est axé sur les précédents volets. Il a pour finalité d’intégrer les aspects humains et techniques de l’IA dans les cours destinés aux élèves. Cela implique de faire évoluer les capacités des maîtres formateurs venant d’une sélection d’institutions nationales et celles des concepteurs de programmes scolaires. Les axes d’action sur lesquels se tiennent ce projet s’articulent autour de :

  • La création d’un cadre de compétences en IA à destination des établissements scolaires ;
  • L’établissement d’un répertoire en ligne permettant d’héberger des ressources pédagogiques triées sur l’IA. Mais également sur des programmes scolaires nationaux en lien avec l’IA et d’autres programmes pour apprendre les compétences numériques essentielles ;
  • ·’instauration d’ateliers dans les programmes scolaires nationaux ou institutionnels permettant l’intégration de la formation à l’IA dans un certain nombre de pays.

Pour tendre à ces objectifs, un Conseil consultatif international épaule l’UNESCO. Ce groupe rassemble des experts des sciences de l’apprentissage et de l’éthique, des différents domaines de l’IA, de l’éducation qui sont désignés par l’organisme et en charge d’élaborer un cadre de compétences dans cette technologie pour les écoles primaires. Ils réalisent des avant-projets d’ateliers et de répertoire.

Education et IA : défis de mise en œuvre

IA et éducation

Si la demande d’éducation et de formation en ligne va croissant, le potentiel de l’IA pour remodeler l’industrie augmente tout autant. Servant à automatiser les processus, et à fournir des expériences d’apprentissage personnalisées, sa mise en œuvre dans l’éducation s’associe à son lot de défis.

Parmi les plus notables, l’impossibilité de garantir l’exactitude d’un contenu généré par l’IA. Car même si les algorithmes d’IA produisent généralement un contenu précis, ils sont loin d’être parfaits. Le risque est toujours présent que le contenu produit contienne des erreurs. Il peut être obsolète. Les informations présentées aux élèves peuvent être inexactes et cela peut être source de confusion, voire de frustration.

Un autre défi non négligeable est de s’assurer qu’un contenu de formation créé avec l’IA s’adapte bien à chaque élève. Il peut arriver que les algorithmes d’IA ne soient pas aptes à déceler les différences subtiles entre chaque élève, conduisant à un contenu pas correctement adapté.

Tout cela réitère la nécessité de porter une attention minutieuse dans la mise en œuvre de l’IA en éducation et aux formations en ligne. Outil puissant pour améliorer l’expérience d’apprentissage, l’IA confronte à des contraintes telles que la vérification de la précision du contenu ou de son adéquation avec la situation de l’élève. Avec une réflexion approfondie sur sa mise en œuvre, l’IA permet d’optimiser l’expérience d’apprentissage en ligne

Examen des implications éthiques de l’IA dans l’éducation

Les technologies fonctionnant avec l’IA gagnent progressivement du terrain pour automatiser le processus d’enseignement et d’apprentissage. Les avantages que cela peut présenter sont indéniables. Pourtant, l’intelligence artificielle peut soulever quelques problèmes éthiques importants.Citons le potentiel de l’IA à offrir une approche d’apprentissage standard et celui qu’il a à manipuler et tromper les apprenants. En effet, on peut les programmer pour fournir des informations erronées ou trompeuses. 

Il en résulterait que les élèves prennent leurs décisions sur la base de renseignements inexacts ou des informations incomplètes. D’autres sujets brûlants concernent la sécurité et la vie privée en ligne. La crainte que ces technologies avancées peuvent causer des piratages ou une violation des données personnelles s’amplifie. Pour terminer, il existe aussi un autre problème lié à l’éthique de l’IA

C’est sa capacité à engendrer ce qu’on appelle une fracture numérique entre les personnes qui peuvent avoir accès à cette technologie et celles pour qui il n’est tout bonnement pas possible de l’utiliser ni même d’y accéder. Comme résultat, cela peut créer un gouffre entre les personnes ayant accès à la technologie qui auront alors une longueur d’avance injuste par rapport à celles qui sont privées de cet avantage. Au même titre que les professionnels techniques disposant de l’expertise métier sont plus enclins à développer une carrière dans l’IA, les élèves ayant des compétences sur ces technologies sont aussi ceux qui peuvent espérer bien se positionner pour réussir.

Vous aimerez aussi

Découvrez dans cet article la formation officielle en médiation animale reconnue par l’État. Une opportunité

Découvrez tout ce que vous devez savoir sur la formation professionnelle en un clin d’œil

Découvrez comment il est possible de se former en informatique sans avoir le bac !