Formation.net

Passez à l'action! Commencez votre parcours de formation dès maintenant.

/

La certification DPO : un gage de qualité pour les professionnels de la protection des données

La certification DPO : un gage de qualité pour les professionnels de la protection des données

La certification DPO (Data Protection Officer) est une démarche volontaire. Elle permet aux professionnels d’acquérir et de valider leurs compétences en matière de protection des données personnelles. En France, elle est encadrée par la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL). Cette dernière a élaboré des référentiels spécifiques pour garantir la qualité et la cohérence des formations et des certifications proposées par les organismes agréés. Retrouvez ci-après les principales caractéristiques et avantages de cette certification.

Un cadre réglementaire européen exigeant

Le Règlement général sur la protection des données (RGPD) est entré en vigueur en mai 2018. Depuis cette date, le rôle du DPO est devenu incontournable dans les organisations qui traitent des données à caractère personnel. Cette nouvelle réglementation européenne impose en effet aux responsables de traitement et à leurs sous-traitants de respecter un ensemble de principes et d’obligations. Ce sont des directives relatives à la collecte, au stockage, à la transmission et à l’utilisation de ces données.

Afin de se conformer à ces exigences, de nombreuses structures ont choisi de désigner un DPO en interne ou de recourir à un prestataire externe offrant ce service. Toutefois, il est parfois difficile pour les entreprises de s’assurer que ce professionnel possède réellement les compétences requises pour exercer cette fonction. C’est dans ce contexte que la certification DPO voit le jour, afin d’aider les organisations à identifier les experts les plus qualifiés et les mieux formés.

L’examen pour la certification DPO est disponible à distance.

La certification DPO : un processus rigoureux et encadré

Pour obtenir la certification DPO, les candidats doivent suivre une formation auprès d’un organisme agréé par la CNIL et réussir un examen évaluant leurs connaissances et leurs compétences dans le domaine de la protection des données personnelles. La CNIL a ainsi élaboré deux référentiels. L’un relatif est à la formation et l’autre à la certification. Ensemble, ils précisent les exigences minimales à respecter et les modalités d’évaluation.

Le référentiel de formation

Ce document liste les thèmes et les objectifs pédagogiques que doit aborder la formation proposée par les organismes agréés. Il vise notamment à garantir que les futurs DPO maîtrisent les principes clés du RGPD et les différentes étapes de la mise en conformité, qu’ils sont capables d’identifier et de gérer les risques liés à la protection des données, qu’ils connaissent les droits des personnes concernées et les procédures à mettre en œuvre pour y répondre, et qu’ils sont aptes à collaborer efficacement avec les autorités de contrôle.

Le référentiel de certification

Il définit les conditions d’accès à la certification (formation suivie, expérience professionnelle dans le domaine). De plus, ce référentiel intègre les critères d’évaluation utilisés lors de l’examen. Les candidats sont ainsi évalués sur leur capacité à mettre en place un dispositif de conformité au RGPD. Ils doivent aussi assurer la veille réglementaire et sensibiliser les collaborateurs aux enjeux de la protection des données. La réussite à cet examen permet d’obtenir une certification DPO valable pour une durée de trois ans. Cette qualification est renouvelable après une réévaluation.

Les bénéfices de la certification DPO

Pour les professionnels qui souhaitent exercer la fonction de DPO ou améliorer leurs compétences dans ce domaine, la certification offre plusieurs avantages. D’abord, elle garantit une formation de qualité conforme aux exigences de la CNIL. Le cursus se focalise sur les spécificités du rôle de DPO.

Ensuite, la certification DPO constitue un gage de sérieux et de crédibilité auprès des employeurs et des clients. Ils peuvent ainsi s’appuyer sur un professionnel qualifié et reconnu par les autorités. Sinon, cette qualification facilite l’insertion professionnelle dans un secteur en plein essor, où la demande en expertises est croissante.

Pour les entreprises, le recours à un DPO certifié présente également des atouts. Il y a notamment l’avantage de la mise en conformité avec le RGPD. Le délégué à la protection des données bien formé s’appuie sur des pratiques éprouvées et conformes aux attentes des régulateurs. Enfin, le certificat donne droit à un accompagnement sur mesure adapté aux besoins et aux contraintes spécifiques de l’organisation.

Vous aimerez aussi

Découvrez dans cet article la formation officielle en médiation animale reconnue par l’État. Une opportunité

Découvrez tout ce que vous devez savoir sur la formation professionnelle en un clin d’œil

Découvrez comment il est possible de se former en informatique sans avoir le bac !