Formation.net

Passez à l'action! Commencez votre parcours de formation dès maintenant.

Accueil

/

Réussir sa reconversion en tant qu’orthophoniste

Réussir sa reconversion en tant qu’orthophoniste

Vous êtes actuellement en poste ou avez acquis une certaine expérience dans votre métier, mais vous souhaitez désormais envisager une reconversion professionnelle ? Le métier d’orthophoniste pourrait être une option intéressante à explorer. Voici quelques conseils pour vous lancer dans cette nouvelle voie avec succès. 

Pourquoi opter pour une reconversion en tant qu’orthophoniste ?

Le métier d’orthophoniste consiste à prendre en charge des patients présentant des troubles de la communication, du langage oral et écrit, ainsi que de la déglutition. Il s’adresse à tous les âges, depuis les enfants jusqu’aux personnes âgées. Ce métier requiert de solides compétences en relation d’aide, ainsi qu’une bonne capacité d’écoute et d’empathie.

Se reconvertir en tant qu’orthophoniste peut apporter plusieurs avantages. Cette profession est en effet valorisante et utile à la société. De plus, elle peut être exercée en libéral. Cela vous offre la possibilité de gérer votre emploi du temps et votre patientèle. On compte aussi actuellement de nombreuses opportunités de spécialisation (troubles neurologiques, surdité, autisme). Enfin, ce secteur d’activité recrute et offre de nombreuses perspectives d’évolution.

Quelles sont les étapes pour se reconvertir en orthophoniste ?

1. Faire le point sur ses compétences et sa motivation

Avant de vous lancer dans une reconversion orthophoniste, il est essentiel de prendre le temps de faire le point sur vos compétences actuelles et votre motivation. Le métier d’orthophoniste requiert en effet des qualités spécifiques, telles que la patience, l’empathie, la rigueur ou encore la créativité. Vous devez également être prêt à vous investir dans un cursus de formation exigeant.

2. S’informer sur le métier et les formations disponibles

Afin de bien vous préparer à cette reconversion, renseignez-vous sur le métier d’orthophoniste, les conditions d’exercice et les débouchés professionnels. Pour cela, consultez les témoignages des personnes ayant effectué ce parcours et interrogez-vous sur vos propres attentes. Pensez également à vous informer sur les formations disponibles pour accéder à ce métier, notamment les certificats de capacité d’orthophoniste (CCO), délivrés par les universités françaises. Cette courte vidéo peut vous aider à mieux comprendre ce métier plein d’avenir.

3. Préparer et passer le concours d’entrée en formation

Pour intégrer une formation en orthophonie, vous devez passer un concours d’entrée sélectif, qui peut varier selon les établissements. Ce concours comporte généralement des épreuves écrites (français et culture générale) et orales (entretien avec un jury). Il est important de bien se préparer à ces épreuves, en suivant des cours particuliers ou en s’entraînant avec des annales de concours, par exemple.

4. Suivre la formation en orthophonie

Une fois le concours réussi, vous intégrez une formation en orthophonie d’une durée de cinq ans. Durant cette période, vous aborderez des matières variées, telles que la linguistique, la psychologie, la neurologie ou l’audiologie. La formation comprend également des stages pratiques en milieu professionnel. Ceux-ci vous permettront de vous familiariser avec les différentes facettes du métier et de mettre en œuvre vos compétences.

5. Obtenir le certificat de capacité d’orthophoniste (CCO)

Au terme de votre formation, vous devez soutenir un mémoire devant un jury pour obtenir votre CCO. Ce certificat vous permettra ensuite de vous inscrire à l’Agence Régionale de Santé (ARS) et de commencer à exercer en tant qu’orthophoniste libéral ou salarié.

Quelques conseils pour réussir sa reconversion orthophoniste

Voici quelques conseils pour mettre toutes les chances de votre côté durant votre reconversion professionnelle. Tout d’abord, vous devez prendre le temps de bien vous informer sur le métier et les formations disponibles. Pensez également à vous entourer de professionnels du secteur (orthophonistes, formateurs, etc.) pour bénéficier de leurs conseils et de leur expérience. De plus, vous ne devez pas négliger la préparation au concours, qui est une étape clé pour accéder à la formation. En cas de besoin, vous pouvez envisager de suivre une préparation spécifique pour vous aider à réussir le concours. Enfin, pendant la formation, soyez rigoureux et impliqué dans vos études et vos stages. Cela vous permettra d’acquérir les compétences nécessaires à l’exercice du métier.

La reconversion orthophoniste peut être un choix judicieux si vous souhaitez donner une nouvelle orientation à votre carrière. En vous informant, en vous préparant soigneusement et en étant motivé, vous pouvez réussir cette transition professionnelle et accéder à un métier passionnant et enrichissant.

Reconversion en orthophonie : quelles sont les qualités indispensables ?

Pour envisager sereinement une reconversion vers le métier d’orthophoniste, il est essentiel de posséder un certain nombre de qualités humaines et compétences transversales adaptées.

Tout d’abord, l’orthophoniste doit faire preuve d’une grande capacité d’écoute et d’observation pour évaluer précisément les troubles de ses patients. Sans un sens aiguisé de l’observation, impossible de poser un diagnostic juste et de proposer un accompagnement adapté.

Ensuite, patience et empathie sont de rigueur au quotidien. Les séances d’orthophonie s’inscrivent dans la durée, d’où l’importance d’accompagner chaque patient avec bienveillance et sans jugement. 

L’orthophoniste se doit également d’être extrêmement rigoureux et méthodique dans son travail. Analyser méticuleusement les troubles, concevoir des exercices sur-mesure, suivre l’évolution… Ces tâches critiques requièrent une vraie capacité d’analyse.

Enfin, un goût prononcé pour les sciences humaines et le fonctionnement du langage oral est un atout majeur. Comprendre les processus d’apprentissage, maîtriser les subtilités de la langue française… autant d’éléments qui faciliteront l’acquisition des compétences techniques du métier.

Bref, des qualités humaines solides et un intérêt pour le domaine d’activité sont indispensables pour mener à bien une reconversion réussie vers l’orthophonie. Ces fondamentaux représentent la base sur laquelle construire les compétences métiers spécifiques.

Vous aimerez aussi

Découvrez comment il est possible de se former en informatique sans avoir le bac !

Dans cet article passionnant, nous allons découvrir ensemble les clés pour dénicher la formation en