Formation.net

Passez à l'action! Commencez votre parcours de formation dès maintenant.

Accueil

/

Comment passer son CACES ?

Comment passer son CACES ?

comment passer son CACES

La maîtrise de la conduite d’engins de chantier est une compétence que l’intelligence artificielle ne remplacera pas d’ici tôt. Pour l’acquérir, il faut passer son CACES (Certificat d’Aptitude à la Conduite En Sécurité) après avoir suivi la bonne formation. Alors, souhaitez-vous faire carrière en tant que conducteur d’engin ? Suivez notre guide pour vous aider à y voir plus clair.

Les différentes catégories du CACES

Selon le type d’engin ou le domaine dans lequel vous souhaitez travailler, il y a plusieurs catégories de CACES. Chaque catégorie est associée à un ou plusieurs types d’engins de manutention. Ainsi, avant de commencer une formation CACES, il faut déterminer précisément dans quel champ professionnel vous désirez évoluer.

Recherchez la bonne formation selon vos critères

Lorsque vous avez choisi la catégorie de CACES qui correspond à votre projet professionnel, il est important de vous renseigner sur les différents centres de formation disponibles autour de vous. Vous devez prendre en compte plusieurs critères lors de votre recherche. Cela inclut la durée de la formation ou l’aide financière disponible auprès de pôle emploi ou d’autres organismes, tels que le CNFCE (Centre National de Formation Continue d’Entreprise).

Cette vidéo explique comment passer son CACES dans les meilleures conditions.

Durée et contenu de la formation CACES

La durée d’une formation CACES varie en général de quelques jours à plusieurs semaines, en fonction du niveau des participants et des exigences propres à chaque catégorie. La formation se compose généralement de deux parties : une partie théorique et une partie pratique.

Le volet théorique

Durant la partie théorique, les éléments abordés portent sur la maîtrise des règles de sécurité, les consignes spécifiques à chaque type d’engin, ainsi que les recommandations fournies par le formateur. Vous devez être assidu et respecter les horaires de présence pour être sûr de ne rien manquer.

Le volet pratique

Pour ce qui est de la partie pratique, elle consiste à apprendre à manipuler correctement les différents engins en situation réelle. L’examen final vous permettra de valider vos compétences pratiques. Il est donc important d’être attentif aux conseils du formateur et de mettre en application les techniques enseignées.

Obtenir la certification CACES

Une fois la formation terminée et après avoir réussi l’examen, vous obtiendrez votre permis CACES, qui est un certificat d’aptitude à la conduite en sécurité. Ce document prouve que vous maîtrisez les méthodes de conduite en sécurité des engins nécessaires à votre future activité professionnelle. Il est important de noter que ce certificat doit être renouvelé tous les 5 ans.

CACES et domaine professionnel

Passer son CACES est un atout considérable pour intégrer et évoluer au sein de différents secteurs d’activité, tels que le BTP (Bâtiments et Travaux Publics), qui regroupent une grande variété d’engins et de métiers. Outre les caristes qui opèrent principalement dans les entrepôts, les conducteurs d’engins de chantier en font partie, mais aussi toutes les personnes ayant pour mission de manipuler des engins spécifiques, tels que les chariots élévateurs.

comment passer son CACES

Assurer le financement de sa formation CACES

Sachez que vous avez le choix entre plusieurs dispositifs d’aide financière pour financer votre formation CACES. Ils sont surtout dédiés aux demandeurs d’emploi et aux salariés intérimaires. Il y a, par exemple, l’AFL (Action de Formation Locale) destinée aux demandeurs d’emploi, et le DIF Intérim ou CIF Intérim pour les travailleurs temporaires.

Respecter les conditions pour conduire et manipuler un engin

Même si vous avez obtenu votre certification CACES, n’oubliez pas que certaines conditions doivent être respectées pour conduire et manipuler un engin en toute sécurité. Parmi ces exigences figurent la vérification du matériel avant chaque utilisation, le respect des consignes de sécurité liées à l’utilisation de l’engin et la vigilance quant au port des équipements de protection individuelle (EPI).

Si les métiers dans le transport vous passionnent, alors vous devriez lire :

Formation VTC : tout ce que vous devez savoir pour devenir chauffeur professionnel

Une formation aéroportuaire gratuite et rémunérée : cela existe-t-il ?

Vous aimerez aussi

Le métier d’attaché de recherche clinique (ARC) a su s’imposer comme un élément clé dans le

À la recherche de la formation idéale à Toulouse ? Découvrez des conseils pratiques pour

Le monde du travail est en constante évolution. Se tenir informé des métiers d’avenir pour préparer au