Formation.net

Passez à l'action! Commencez votre parcours de formation dès maintenant.

/

Découvrez quel métier rare qui recrute vous ressemble

Découvrez quel métier rare qui recrute vous ressemble

En France, le marché du travail est marqué par des secteurs en tension, mais paradoxalement, quelques professions peu connues connaissent une forte demande. Ces spécialités qui sortent de l’ordinaire offrent de réelles opportunités d’emploi aux personnes à la recherche d’un poste stable et bien rémunéré. Si vous êtes à la recherche d’un métier rare qui recrute, les prochaines propositions pourraient vous inspirer.

Le kinésithérapeute équin, le soignant spécialisé pour les chevaux de course

Le secteur de l’élevage équestre compte un métier rare qui recrute des personnes réellement passionnées par les chevaux. Le kinésithérapeute équin est un professionnel rare dont la mission consiste à prendre en charge la rééducation des équidés suite à des accidents ou des problèmes de santé. Cet expert en soins animaliers travaille généralement dans des cliniques vétérinaires, des centres équestres ou en tant que praticien indépendant.

Pour devenir kinésithérapeute équin, vous aurez besoin de remplir quelques conditions. Vous devez tout d’abord suivre une formation spécifique en kinésithérapie équine. Ensuite, vous devez avoir de solides connaissances en anatomie et en biomécanique du cheval. Vous devez aussi faire preuve d’une grande rigueur et de méthode dans le suivi des protocoles de rééducation. Bien que vous travailliez et parliez souvent avec des quadrupèdes, un bon relationnel avec les propriétaires et les autres professionnels du secteur vous seront d’ailleurs utiles.

L’herboriste, un expert des plantes médicinales

L’herboriste est un professionnel de santé spécialisé dans l’utilisation et la commercialisation des plantes médicinales. Son métier consiste à conseiller et à vendre des produits naturels à base de plantes (tisanes, huiles essentielles et compléments alimentaires) pour prévenir ou soulager divers troubles de santé. Ce métier est davantage ancien que rare, mais il recrute. La demande pour des soins naturels et holistiques est en effet en constante augmentation. La crise sanitaire a fait naître de nombreuses opportunités d’emploi dans l’univers des thérapies alternatives.

Si l’idée de devenir herboriste vous plaît, pensez à suivre une formation spécifique en phytothérapie ou en herboristerie. Pour pratiquer cette profession, vous devez connaître les propriétés et contre-indications des différentes plantes médicinales. Sachez que vous aurez à conseiller et orienter les clients selon leurs besoins. Alors, vous avez intérêt à vous tenir informé des dernières avancées scientifiques et réglementaires en matière de plantes médicinales.

Le chef de rang, le métier rare qui recrute dans la restauration

Le chef de rang est un professionnel de la restauration dont la mission principale est d’assurer la liaison entre la salle et la cuisine. Il veille au bon déroulement du service en supervisant l’équipe de serveurs et en garantissant la satisfaction des clients. Bien qu’il ne soit pas forcément très rare, ce métier recrute en raison du dynamisme généralisé qui règne dans le secteur. Les chefs de rang peuvent travailler dans des restaurants étoilés, des brasseries ou encore des traiteurs haut de gamme.

Le chef de rang assure l’expérience client dans les restaurants étoilés.

Pour devenir chef de rang, il vous faut posséder des qualités, telles qu’une solide expérience en tant que serveur. Le travail exige également des compétences managériales ainsi qu’un savoir-faire organisationnel. Par ailleurs, vous aurez besoin d’aiguiser votre sens du relationnel et de la diplomatie. Comme pour d’autres métiers de bouche, la maîtrise de plusieurs langues étrangères constitue un atout essentiel dans cette spécialité.

N’oubliez pas non plus de découvrir notre page consacrée à l’adjoint(e) de direction en hôtel-restaurant.

L’aquaculteur, un métier au service de l’élevage aquatique

Peu connue du grand public, l’aquaculture est un secteur en plein essor. Cette filière consiste à élever des espèces aquatiques, telles que les poissons, les crustacés ainsi que d’autres mollusques. Elles sont destinées à la consommation humaine ou au repeuplement des milieux naturels. L’aquaculteur exerce une profession qui consiste à assurer la gestion de l’exploitation piscicole, l’alimentation des animaux et le contrôle de leur santé. Ce métier relativement rare recrute des personnes possédant des compétences techniques et biologiques et une bonne connaissance des espèces aquatiques.

Si ce métier insolite vous attire, vous devriez suivre une formation spécialisée en pisciculture ou en biologie marine. Il vous faudra connaître les techniques d’élevage et de reproduction des espèces vivant dans l’eau. Vous aurez à faire preuve de rigueur et de méthode dans le suivi des protocoles. De plus, ce poste vous exige d’être capable de travailler en équipe et de communiquer avec les différents acteurs du secteur.

L’éco-conseiller, un expert de la transition écologique

L’éco-conseiller  accompagne les individus, collectivités et entreprises dans leur transition vers des modes de vie plus durables. Sa mission est de guider et soutenir activement ses clients dans la mise en place de comportements éco-responsables.

Grâce à ses connaissances pointues en matière d’environnement, il propose des solutions concrètes et sur-mesure aux particuliers pour qu’ils adoptent des habitudes respectueuses de la planète au quotidien. Il les aide à optimiser leur consommation d’énergie, à limiter le gaspillage et à favoriser l’économie circulaire au sein de leur foyer.

Auprès des collectivités, il élabore des plans d’actions visant à réduire l’empreinte écologique des administrations et des territoires. Il les conseille sur la gestion durable des déchets, la mobilité douce ou l’aménagement éco-responsable des espaces publics.

Pour les entreprises, il audite leurs process et recommande des mesures vertueuses pour verdir leurs activités. Il les accompagne dans la réduction de leur impact environnemental, tout en préservant leur performance économique.

L’éco-conseiller, grâce à son expertise et ses qualités pédagogiques, est un acteur essentiel de la transition écologique. Bien que peu répandu à l’heure actuelle, ce métier passionnant connaît une dynamique positive en termes de recrutement. La prise de conscience environnementale croissante et l’engouement pour le développement durable ouvrent de réelles perspectives d’emploi. À travers ses conseils personnalisés, l’éco-conseiller a un rôle clé à jouer pour accompagner particuliers, collectivités et entreprises vers des modes de vie et de production plus respectueux de la planète.

Vous aimerez aussi

Vous êtes à la recherche d’opportunités pour booster votre carrière dans le domaine de l’Intelligence

Plongez-vous avec moi dans l’univers fascinant de la formation en ligne. Imaginez la possibilité de

Vous souhaitez vous former en art-thérapie et vous vous demandez quelles formations sont reconnues par