Formation.net

Passez à l'action! Commencez votre parcours de formation dès maintenant.

Accueil

/

Formation adulte rémunérée : Tout ce qu’il faut savoir

Formation adulte rémunérée : Tout ce qu’il faut savoir

La formation adulte rémunérée vous tente ? Voici tout ce qu’il y a à savoir sur le sujet : définition, fonctionnement, formes.

A tout moment, le salarié et le fonctionnaire peuvent suivre une formation adulte rémunérée. Ceci, dans le cadre d’une réorientation ou une reconversion professionnelle. Il en est autant des demandeurs d’emploi et des étudiants. Une telle formation pourrait les aider à réaliser leur projet. Voici tout ce que vous devez savoir sur le sujet.

Qu’est-ce qu’une formation adulte rémunérée ?

Comme son nom l’indique, la formation adulte rémunérée permet à la fois d’acquérir des compétences et qualifications spécifiques tout en percevant des rémunérations. La formation peut être qualifiante ou diplômante et est disponible à tout âge. Les rémunérations proviennent d’organismes tels que Pôle Emploi, de l’Etat ou des collectivités locales.

La formation peut s’effectuer en présentiel, en alternance ou à distance lorsque l’apprenti n’a pas le temps de suivre des cours en présentiel. Les étudiants, fonctionnaires et salariés peuvent ainsi demander une formation gratuite à distance. Quant au financement, cela dépend du statut du bénéficiaire mais aussi de son projet. Actuellement, la formation adulte rémunérée est disponible pour divers domaines dont le numérique, les langues et le commerce.

Comment fonctionne-t-elle ?

Bien qu’elle soit disponible à tout âge, il existe néanmoins un certain nombre de critères d’éligibilité à remplir pour celui ou celle qui souhaite en bénéficier. Tout d’abord, le demandeur doit être en mesure de suivre les cours, que ce soit en présentiel, en alternance ou à distance, selon sa disponibilité. Ensuite, le financement de la formation adulte rémunérée va dépendre de son statut.

Pour les demandeurs d’emploi, il existe une rémunération appelée revenu de remplacement. Celle-ci va permettre de subvenir à leurs besoins jusqu’à ce qu’ils trouvent du travail. Les salariés, en revanche, peuvent percevoir leur salaire durant la période de formation. A la fin de la formation, le bénéficiaire obtiendra un CAP ou un diplôme équivalent au Bac+3.

Quelles sont les différentes formes de formation adulte rémunérée ?

Généralement, on distingue deux principales formes de formation adulte rémunérée dont chaque forme dépend du moyen de financement : individuel et collectif.

Le financement individuel

En premier lieu, il y a le financement individuel par lequel la formation n’est pas forcément à la charge d’un organisme. De ce fait, le bénéficiaire doit chercher lui-même un moyen pour financer sa formation en utilisant par exemple son Compte Personnel de Formation (CPF). Sinon, il peut demander un financement auprès d’un organisme tel que Pôle Emploi.

En ce qui concerne les demandeurs d’emploi, ils peuvent faire appel à une aide individuelle appelée Aide Individuelle à la Formation (AIF). Celle-ci est disponible auprès de Pôle Emploi et est soumise à des conditions comme l’adéquation de la formation au projet d’emploi du bénéficiaire. Pour les salariés, le financement peut émaner d’un contrat de professionnalisation où ils peuvent suivre la formation à distance gratuitement tout en travaillant.

Le financement collectif

Si le financement de la formation adulte rémunérée est collectif, ce sont des organismes comme Pôle Emploi, l’Etat et les collectivités locales qui assurent le financement. De telles formations se rencontrent notamment dans les organismes à savoir :

  • L’AFPA ou Association Nationale pour la Formation Professionnelle des Adultes : Cette association dispense de formations diplômantes ou des validations des acquis d’expérience (VAE).
  • Le GRETA ou Groupement d’Etablissements Publics Locaux d’Enseignement : Celui-ci propose des formations sanctionnées par le CAP, le BTS allant jusqu’au Bac+3.

Qui peut jouir d’une formation adulte rémunérée ?

Bon nombre de personnes peuvent suivre une formation adulte rémunérée qu’il soit étudiant, salarié/fonctionnaire ou demandeur d’emploi. Il suffit juste de remplir les conditions d’éligibilité.

Demandeurs d’emploi

Quand une personne n’a pas d’emploi au moment où il souhaite suivre la formation professionnelle, il doit s’inscrire à Pôle Emploi pour pouvoir bénéficier d’un financement. Cela va lui permettre de percevoir un revenu de remplacement pour assurer sa subsistance jusqu’à ce qu’il intègre le cercle professionnel. Le montant de la rémunération étant variable, le bénéficiaire doit alors échanger avec un conseiller Pôle Emploi pour faire le point. Il peut cependant demander le financement de sa formation auprès d’organismes compétents.

Salarié en fonction

Lorsque le salarié souhaite suivre une formation adulte rémunérée, le financement dépend de la formation qu’il choisit de suivre. Durant la formation, il conserve l’intégralité de son salaire et bénéficie de la protection sociale. Le financement peut s’effectuer via l’OPCO ou Opérateur de Compétences si le salarié choisit le plan de développement des compétences et le dispositif Pro-A.

Par ailleurs, il y a ce qu’on appelle CPF, un compte individuel qui permet au salarié de financer ses formations professionnelles au-cours de sa carrière. Le CPF est financé par la CDC ou Caisse des Dépôts et Consignations. Il existe aussi un autre compte appelé CPF de transition professionnelle qui est financé par les CPIR ou Commissions Paritaires Interprofessionnelles Régionales. Les CPIR sont également appelées ATpro ou Associations Transitions Pro.

En revanche, si l’employé a récemment subi un licenciement économique, il peut jouir d’une formation en vue d’un reclassement. Cette formation adulte rémunérée est financée par l’OPCO auquel l’ancien employeur est attaché.

Enfin, parlons de la VAE. Elle peut être à la charge de l’employeur. Dans ce cas, celle-ci doit être inclue dans le plan de développement des compétences de la société. Par contre, si la VAE nait de l’initiative du salarié, c’est son CPF qui va en assurer les frais.

Quelques exemples de formations adultes rémunérées

La formation adulte rémunérée est disponible pour des domaines vraiment disparates : cuisine, coiffure, informatique, etc. Voici trois exemples de formation, avec les rémunérations

possibles :

  • La formation petite enfance dure 1 à 2 ans. Elle s’effectue aussi bien en présentiel qu’à distance. C’est une formation financée proportionnellement au SMIC. De ce fait, le bénéficiaire perçoit une rémunération allant de 800 à 1 500 euros par mois. Si le but de la formation est de devenir assistante maternelle, la rémunération peut s’élever à 2 200 euros par mois.
  • La formation de webdesigner dure moins longtemps car elle ne dépasse pas une année. L’intéressé peut suivre la formation en alternance ou en apprentissage pour gagner une rémunération mensuelle de 1 800 à 2 200 euros.
  • La formation d’infirmière est sanctionnée par un diplôme Bac+3. Ceux qui la suivent peuvent toucher 1 700 à 2 500 euros bruts par mois.

.

Vous aimerez aussi

Découvrez comment il est possible de se former en informatique sans avoir le bac !

Dans cet article passionnant, nous allons découvrir ensemble les clés pour dénicher la formation en