Formation.net

Passez à l'action! Commencez votre parcours de formation dès maintenant.

Accueil

/

La formation auxiliaire de puériculture mène vers un métier passionnant

La formation auxiliaire de puériculture mène vers un métier passionnant

Formation auxiliaire de puériculture

Le métier d’auxiliaire de puériculture est une profession dédiée au bien-être et au développement des enfants. Ce métier passionnant exiges des compétences en matière de petite enfance. Vous vous convions à découvrir l’importance de la formation de l’auxiliaire de puériculture, son contenu, sa durée ainsi que les différentes voies d’accès.

Qu’est-ce qu’une auxiliaire de puériculture ?

Pratiquant un métier encadré par la loi, l’auxiliaire de puériculture travaille en étroite collaboration avec les professionnels de la petite enfance. Il ou elle veille au bien-être, à la santé et à l’éducation des enfants de 0 à 6 ans. Cette personne intervient en effet dans diverses structures telles que les crèches, les établissements hospitaliers, les écoles maternelles ou encore les centres de protection maternelle et infantile (PMI).

Les principales missions d’une auxiliaire de puériculture incluent la prise en charge quotidienne des enfants : alimentation, soins d’hygiène, activités ludiques et pédagogiques. Sinon, la profession comprend l’observation et le suivi du développement psychomoteur, affectif et intellectuel des jeunes enfants. Ensuite, il y a la prévention et la détection d’éventuels troubles ou difficultés.

Puis, la formation de l’auxiliaire de puériculture développe l’aptitude à communiquer avec les parents pour les informer des progrès et des besoins de leur enfants. Par ailleurs, la collaboration avec les autres membres de l’équipe éducative constitue une condition pour coordonner l’accompagnement des petits.

Afin d’exercer ce métier, vous devriez être attentif aux besoins des jeunes protégés et de faire preuve de patience. L’empathie, ainsi qu’une bonne résistance physique et émotionnelle.

La formation auxiliaire de puériculture : contenu et durée

Le diplôme d’État d’auxiliaire de puériculture (DEAP)

La formation auxiliaire de puériculture est sanctionnée par le Diplôme d’État d’Auxiliaire de Puériculture (DEAP). Pour cause, cette qualification est obligatoire pour exercer la profession. Il se compose d’une partie théorique et d’une partie pratique qui permettent d’acquérir les compétences nécessaires à l’exercice du métier.

La partie théorique

La formation théorique, d’une durée totale de 595 heures, est divisée en 8 modules :

  1. Accueil ainsi que l’accompagnement du jeune enfant et de sa famille
  2. Actions éducatives et préventives auprès du jeune enfant
  3. Soins et prise en charge du jeune enfant
  4. Participation au travail en équipe et communication professionnelle
  5. Gestion des ressources matérielles dans le respect de l’environnement
  6. Mise en œuvre de la démarche qualité et gestion des risques
  7. Contribution au projet d’établissement et à la démarche qualité
  8. Apprentissage et pratique des gestes professionnels

Ces modules permettent d’acquérir des connaissances en matière de développement de l’enfant, de santé, d’éducation, de communication et de législation.

La partie pratique

La formation pratique se déroule sous forme de stages professionnels d’une durée totale de 840 heures, soit environ 24 semaines. En tout cas, ils sont répartis entre différents types de structures accueillant des jeunes enfants :

  • Les crèches et les haltes-garderies
  • Les établissements hospitaliers et centres spécialisés
  • Les écoles maternelles et autres lieux éducatifs
  • Les centres de protection maternelle et infantile (PMI)

Ces stages non rémunérés permettent de mettre en pratique les compétences acquises lors de la formation théorique. Sinon, ils enrichissent l’expérience professionnelle.

Le quotidien d’une auxiliaire de puériculture

Voies d’accès à la formation auxiliaire de puériculture

Plusieurs voies sont possibles pour la formation auxiliaire de puériculture :

Formation initiale en temps pleinFormation en apprentissageFormation continueValidation des acquis de l’expérience (VAE)
Cette voie est destinée aux personnes sans expérience professionnelle dans le domaine de la petite enfance.Ce parcours axé sur la pratique permet d’alterner entre périodes de formation théorique et périodes de travail en entreprise.Ce cursus se destine aux personnes ayant déjà une expérience professionnelle dans le domaine de la petite enfanceLa VAE permet d’obtenir le diplôme sur la base de son expérience professionnelle sans suivre la formation
Durée : 1 anDurée : entre 1 et 2 ansDurée : en fonction des acquis et des expériences professionnellesIl faut justifier d’au moins 3 années d’expérience en petite enfance.
La formation de l’auxiliaire de puériculture s’adresse à divers profils

Enfin, sachez que la formation auxiliaire de puériculture est un investissement en temps et en énergie qui ouvre les portes d’un métier passionnant et enrichissant. Ainsi, si vous êtes toujours intéressé par cette profession et souhaitez contribuer au bien-être et au développement des enfants, n’hésitez pas à vous renseigner auprès des établissements proposant cette spécialité.

Les débouchés professionnels après la formation auxiliaire de puériculture

Une fois le diplôme d’État d’auxiliaire de puériculture obtenu, de nombreux débouchés s’offrent à vous dans le secteur de la petite enfance.

Tout d’abord, vous pouvez travailler dans les crèches collectives ou familiales, les haltes-garderies et les jardins d’enfants. Ces structures d’accueil collectif sont les principaux employeurs des auxiliaires de puériculture. Vous encadrerez au quotidien un groupe d’enfants, en collaboration avec l’éducatrice de jeunes enfants.

Vous avez également la possibilité d’exercer en maternité, en néonatalogie ou en pédiatrie. Votre rôle consistera à prodiguer des soins d’hygiène et de confort aux nouveau-nés et aux enfants hospitalisés. Vous apporterez de même un soutien psychologique aux parents dans cette épreuve.

Les centres de PMI (protection maternelle et infantile) font aussi partie des employeurs d’auxiliaires de puériculture. Vous participerez à des actions de prévention médico-sociale auprès des femmes enceintes et des jeunes parents.

Par ailleurs, votre diplôme vous ouvre les portes du milieu scolaire. Vous pouvez devenir ATSEM (agent territorial spécialisé des écoles maternelles) et assister l’enseignant dans les classes de maternelle.

Enfin, il est possible d’exercer en tant qu’auxiliaire de puériculture à domicile. Vous vous rendrez alors au domicile de l’enfant pour répondre aux besoins des parents qui font appel à vos services. Ces différents secteurs offrent de réelles opportunités d’emploi et la possibilité de vivre un métier riche en contacts humains.

Vous aimerez aussi

Le monde du travail est en constante évolution. Se tenir informé des métiers d’avenir pour préparer au

Le Certificat d’aptitude professionnelle (CAP) est un diplôme national français qui permet de valider une qualification dans

Le métier d’assistante sociale est une profession axée sur l’aide et l’accompagnement des personnes en situation