Formation.net

Passez à l'action! Commencez votre parcours de formation dès maintenant.

Accueil

/

Formation en intelligence artificielle : les compétences clés à acquérir

Formation en intelligence artificielle : les compétences clés à acquérir

formation intelligence artificielle compétences

Le caractère hautement scientifique de cette discipline qu’est l’intelligence artificielle fait qu’il y a des compétences clés à avoir dans le cadre d’une formation s’y rattachant. Ce qui n’empêche pas l’importance d’avoir une expérience dans le monde réel de l’IA. Quoi qu’il en soit, le bouleversement de nos habitudes induit par cette technologie révolutionnaire est désormais une certitude.

À côté des bienfaits de cette automatisation, d’aucuns pourraient néanmoins penser qu’elle pourrait mettre en péril certains métiers qui deviendront alors inutiles. De surcroit, nombreuses sont les personnes souhaitant faire carrière ou se reconvertir dans ce domaine. Si vous faites partie de cette catégorie, découvrez ici les connaissances à avoir pour se former ou travailler dans les métiers de l’informatique.

Pourquoi faut-il songer à acquérir des compétences en intelligence artificielle dès maintenant ?

S’il y a des profils très recherchés par les responsables en ressources humaines aujourd’hui, c’est bien ceux détenant des compétences inhérentes à l’intelligence artificielle. Les offres d’emplois relatives à l’IA sont nombreuses. Or, il y a une pénurie flagrante de talents. De ce fait, un tel projet professionnel ne peut être que synonyme d’embauche. Mais dans la réalité, il n’est pas systématique pour les développeurs informatiques classiques d’avoir des connaissances en IA.

Ils peuvent créer et organiser une base de données sans nécessairement avoir la capacité d’assembler un modèle d’apprentissage. On vise ainsi des doubles compétences chez les candidats à l’embauche et aux formations. Il faut que ceux-ci soient axés data, mais en même temps, ils doivent posséder des connaissances dans les disciplines de l’IA, à l’instar du « machine learning ».

Formation en intelligence artificielle : des compétences scientifiques et informatiques multiples sont requises

La réalité face à l’IA n’est pas unique et gravite autour d’une pluralité de missions. Elle présente une diversité de profils, de parcours et de fait, de compétences. La robotisation et l’automatisation des tâches pour le secteur de l’industrie, le développement de solutions autonomes dans le domaine de la santé, la détection automatique d’anomalies que ce soit dans la sécurité, sur un logiciel de comptabilité ou sur une chaîne de production…

La diversité d’utilisations auxquelles se prête l’IA entraîne des besoins de compétences tout aussi variées. Principalement axées sur le scientifique et l’informatique. Effectivement, le travail d’un spécialiste de l’IA peut tourner autour de l’analyse de données, de l’architecture ou la maîtrise statistique, ou encore de la programmation. Le top des compétences techniques indispensables au développement de l’IA qui sont considérées comme difficilement accessibles relèvent du Big Data, de la robotique, du cloud computing, de la programmation, du machine learning et IA modelisation.

Une formation en intelligence artificielle exige une bonne compréhension de base de l’informatique et des données  

Même si travailler avec l’IA n’exige pas vraiment d’être expert en programmation, une compréhension de base de l’informatique, ainsi que du fonctionnement de la gestion des données s’avère indispensable.  Cela aide notamment à comprendre les principes des systèmes d’IA et la manière dont ils traitent et analysent les données. De fait, vous comprenez aussi mieux comment les utiliser efficacement dans votre travail. Parallèlement, ces connaissances permettent d’identifier les possibilités que permet l’IA dans votre domaine en particulier, ainsi que ses limites.

Des compétences en analyses métier : essentielles pour se former dans l’IA

Celles-ci intègrent entre autres l’analyse de rentabilisation, le réengineering de process, les méthodes agile et DevOps, sans oublier la sélection de vendeur. Les organisations embauchent certes des profils hautement qualifiés, mais de préférence aptes à croiser leurs compétences. On attend ainsi d’un Data science qu’il maitrise un domaine autre que son expertise, comme l’entreprise, son secteur et ses particularités.

Cela va lui permettre de déceler précisément les problématiques qu’il peut résoudre avec l’IA. Des compétences en management peuvent aussi être demandées dans certains postes comme le Data Governance, la gestion des droits de propriétés intellectuelles entre clients et vendeurs, l’architecture IA …

Quelles compétences sont demandées pour travailler dans l’IA ?

Parmi les profils très sollicités dans les rôles techniques, on retrouve les spécialistes en Machine learning, les data scientistes expérimentés en Génération naturelle du Langage et avec des connaissances en agents virtuels et reconnaissance de discours, les développeurs. Mais les employeurs recherchent aussi des professionnels dans le RH ou dans la finance, dotés de compétences en automatisation cognitive.

Une expertise métier assortie de compétences techniques est ainsi un must pour espérer démarrer une carrière dans l’IA. Des métiers comme le Data scientist et data miners, ou encore le Data analyst, le développeur en IA et bien d’autres voient le jour au sein de nombreuses entreprises, sans que les compétences exigées pour leur réalisation ne soient pourtant au rendez-vous.

Ce qui conforte l’urgence de proposer des programmes en formation initiale et continue. En outre, l’acculturation à l’IA peut être incontournable pour certaines professions à première vue éloignées de la technologie pour ne citer que le directeur d’entreprise et les cadres, les radiologues, ceux travaillant dans la sécurité, le transport, la construction… Pour chaque métier, il s’agit ainsi de bien appréhender les contours afin d’y associer les compétences techniques et comportementales adaptées.

Quelles compétences techniques faut-il concrètement ?

Outre l’expertise en analyse de donnée et en data science, vous devez posséder des compétences techniques sur les réseaux de neurones artificiels, sur la gestion et la configuration d’APIs. Par ailleurs, les recruteurs attendent des candidats, quel que soit le poste lié à l’IA à pourvoir, qu’ils ont une parfaite maitrise du langage de programmation Python, C# et R.

Une formation et une expérience dans une fonction relative à la Data : essentiels pour travailler dans l’IA

Les projets en IA se nourrissant de données, vous n’avez pas besoin d’être un développeur pour travailler avec l’intelligence artificielle. Mais même si vous n’êtes pas un spécialiste attitré en base de données, il reste toutefois indispensable de compléter une formation. De préférence, occupez également des fonctions en relation avec la data parmi lesquelles, la plus courante est de construire des bases de données à partir de data brutes.

Pour les applications de l’IA, des compétences en développement de base de données se présentent effectivement comme le socle. Et en vue de favoriser le développement d’applications, il est nécessaire de maitriser les méthodes digitales pour exploiter ces bases de données et savoir analyser les data.

Quelles compétences spécifiques pour se former en intelligence artificielle ?

Des compétences spécifiques peuvent être indispensables pour l’informatique se basant sur l’IA. Comme dit plus haut, les applications de type « Deep learning » s’appuient sur l’analyse de données, permettant d’en extraire des caractéristiques et générer un modèle de généralisation. Vous devez ainsi pouvoir réaliser le développement et interroger les modèles provenant du machine learning.

S’il est question d’analyser des besoins et de mettre en place des expériences, il vous faut une connaissance minimale en algèbre linéaire. Ainsi, votre métier peut ne pas s’axer entièrement sur les mathématiques. Cependant, vous pourriez avoir besoin d’une remise à niveau et de réviser vos cours de statistiques avant d’espérer un entretien d’admission dans une formation en IA et IT.

Où se former en intelligence artificielle ?

Faire carrière dans l’IA nécessite des formations intensives en vue d’obtenir des diplômes de haut niveau. L’École normale supérieure ou CentraleSupelec propose de nouveaux cursus et masters sur la data. Ceux-ci se destinent notamment à des étudiants qui excellent en mathématiques. Aux termes, les diplômés pourront comprendre, modéliser, créer des algorithmes.

En outre, Microsoft forme également et délivre des certifications de niveaux différents sur les métiers de l’IA et des bases de données. La firme a conçu des contenus non payants et disponibles en ligne donnant accès à des certifications. Vous les trouverez sur des plateformes telles que MS Learn, EdX, Microsoft Professional Program. Tous ceux qui le souhaitent, ainsi que les écoles peuvent y accéder pour les exploiter.

Microsoft a également mis en place un partenariat avec Open Classrooms, pour un parcours diplômant en data science (niveau master). À noter que ces formations s’adressent surtout aux développeurs, aux étudiants en informatique et aux ingénieurs, car ces programmes demandent des compétences en programmation. Que vous soyez un technophile ou un novice, les bootcamps ont un rôle à jouer dans la démocratisation de l’accès aux formations IA et IT et constituent ainsi une bonne option de parcours.

Les principales compétences à avoir pour réussir dans l’intelligence artificielle : résumé

Des connaissances en statistiques, en mathématiques, en éthique et droits applicables en IA, en langages de programmation orientés objet sont incontournables pour travailler avec l’IA. En concomitance, un apprenant en IA doit aussi maitriser l’analyse des données et la visualisation, savoir orchestrer de gros volumes de données, connaitre les principes des algorithmes de machine learning… Enfin, pour ce qui est des compétences, il convient de réfléchir à la complémentarité de l’homme avec les machines.

Il est vrai que les performances de l’IA peuvent dépasser celles de l’humain pour la partie analyse. Il n’en reste pas moins que la machine ne peut aucunement surpasser l’homme en termes de communication, de résolution de problèmes humains ou d’empathie. Ce qu’il faut garder à l’esprit, c’est que le secteur de l’IA ne cessera de connaître des évolutions à l’avenir. L’apprentissage par renforcement est ainsi le bienvenu et il convient de se tenir à jour vis-à-vis des nouvelles attentes des entreprises concernant les compétences à avoir. N’attendez plus et profitez des meilleures offres de formation pour vous former à l’IT et à l’IA.

Vous aimerez aussi

Découvrez comment il est possible de se former en informatique sans avoir le bac !

Dans cet article passionnant, nous allons découvrir ensemble les clés pour dénicher la formation en