in

Formation formateurs : développer ses compétences pour une meilleure transmission du savoir

Également appelée « cycle certifiant » ou « prépa métiers », la formation formateurs permet aux professionnels d’acquérir les connaissances pédagogiques nécessaires pour enseigner dans divers domaines. Au-delà de l’expertise technique, la maîtrise des outils et des méthodes de transmission des savoirs assure la qualité de l’enseignement dispensé. Zoom sur le parcours pour devenir formateur.

Les objectifs de la formation formateurs

La formation formateurs vise plusieurs objectifs, parmi lesquels :

L’acquisition de compétences pédagogiques

Pour être efficace, le formateur se doit d’être capable de concevoir, animer et évaluer une action de formation. Cela passe notamment par la compréhension des principes d’apprentissage, ainsi que par la capacité à adapter son discours et ses méthodes en fonction des besoins spécifiques de chaque apprenant. La formation formateurs offre donc une approche globale et complète des techniques pédagogiques, de façon à offrir un enseignement de qualité.

La maîtrise des outils numériques

Avec l’émergence des nouvelles technologies, les classes à distance et autres formations en ligne sont de plus en plus répandues. Ainsi, le formateur professionnel doit être à l’aise avec les supports numériques pour les utiliser efficacement dans le cadre de ses missions. La formation formateurs inclut alors un volet dédié aux outils digitaux. Ces derniers aident les professionnels à tirer pleinement parti des atouts offerts par ces nouvelles modalités d’enseignement.

L’amélioration de la communication et du relationnel

Au-delà des compétences techniques et pédagogiques, un bon formateur doit posséder d’excellentes qualités de communicant. Il doit en effet établir une relation de confiance avec les apprenants. Puis, son rôle consiste aussi à motiver et d’encourager leur implication tout au long du processus d’apprentissage. La formation formateurs permet de travailler sur ces aspects relationnels. Elle met l’accent sur la gestion de groupe, la dynamique de classe et les techniques de communication adaptées.

La formation de formateurs s’appuie sur la pratique.

Les différentes étapes de la formation formateurs

Pour accéder au statut de formateur professionnel, plusieurs étapes sont à franchir :

L’évaluation des compétences préalables

Avant d’intégrer une formation formateurs, il faut évaluer ses compétences dans le domaine visé. Cette démarche permet au futur formateur de prendre conscience de ses points forts, mais aussi de ses axes d’amélioration. Cette étape est souvent réalisée sous la forme d’un bilan de compétences. Un entretien individuel avec un conseiller en formation ou un interlocuteur chez Pôle emploi peut également être bénéfique.

La construction du parcours de formation

En fonction des résultats de l’évaluation préalable, le futur formateur se voit proposer un parcours de formation adapté à ses besoins. Celui-ci peut être composé de plusieurs modules complémentaires, tels que la pédagogie, les outils numériques ou la communication. L’objectif est de permettre au professionnel d’acquérir les compétences nécessaires pour exercer son métier dans les meilleures conditions possibles.

La validation des acquis et la certification

Au terme de la formation formateurs, une évaluation permet de valider les connaissances acquises par le professionnel. Si cette dernière est concluante, il obtient un cycle certifiant attestant de sa qualification en tant que formateur professionnel. Ce document est généralement reconnu par les organismes de formation et constitue un véritable gage de qualité pour les apprenants.

Les débouchés offerts par la formation formateurs

Une fois certifié, le formateur professionnel peut envisager différents types de missions :

Intervenir auprès d’organismes de formation

Ce type de structure propose régulièrement des formations dans des domaines variés, tels que les langues, l’informatique, la comptabilité ou encore le marketing. Le formateur certifié peut ainsi intervenir sur des thématiques ciblées, en fonction de son expertise et de ses compétences pédagogiques.

Proposer des prestations en tant qu’indépendant

Le formateur professionnel peut également choisir de travailler à son compte, en créant sa propre structure de formation. Cette option permet de bénéficier d’une plus grande souplesse dans la gestion de son activité et de ses missions, tout en offrant une rémunération souvent supérieure à celle proposée par les organismes de formation.

Intégrer des entreprises en tant que formateur interne

De nombreuses sociétés disposent aujourd’hui de leur propre service de formation. Permettant de se passer des centres classiques, cette structure en interne accompagne les salariés dans le développement de leurs compétences. Dans ce cadre, le formateur professionnel a pour mission d’assurer la conception et l’animation de formations sur mesure, adaptées aux besoins spécifiques de l’entreprise.

Written by Mahery

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Formation audiovisuelle : les clés pour réussir dans le secteur

compétences formation IA, IA et éducation

Formation en IA : quelle compétence essentielle disposer pour accéder à ces cours ?