Formation.net

Passez à l'action! Commencez votre parcours de formation dès maintenant.

Accueil

/

Formation podologue : le chemin à parcourir pour être pédicure-podologue

Formation podologue : le chemin à parcourir pour être pédicure-podologue

La formation podologue nécessite un cursus complet, associant une solide formation théorique et des stages pratiques en milieu professionnel. Elle permet d’acquérir toutes les compétences indispensables pour exercer ce métier passionnant et varié, avec en prime de nombreuses opportunités d’évolution et de spécialisation.

Le métier de pédicure-podologue consiste à diagnostiquer et traiter les différentes affections du pied, allant des problèmes de peau aux troubles de la posture. Pour exercer ce métier, il est indispensable d’obtenir un diplôme d’État, qui s’acquiert au terme d’une formation spécifique. Un tel métier vous aspire ? Alors, voici les étapes clés de la formation podologue ainsi que les conditions requises pour y accéder.

Les prérequis pour intégrer une formation en podologie

Pour prétendre à une formation en podologie, plusieurs conditions sont à respecter. Tout d’abord, il faut être titulaire d’un baccalauréat scientifique ou obtenir une équivalence du bac dans le cadre de la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE). Les candidats doivent ensuite réussir un concours d’entrée afin d’intégrer les instituts de formation pour devenir podologues.

Ce concours comporte principalement des épreuves écrites (biologie, physique, chimie) et orales (entretien individuel). Enfin, certaines formations exigent un stage d’observation préalable en cabinet ou en milieu hospitalier.

Les étapes clés de la formation podologue

La formation en podologie se déroule sur une durée totale de trois ans et comprend deux volets principaux : la formation théorique et la formation pratique. La formation théorique est dispensée sous forme de cours magistraux et travaux dirigés. En revanche, la formation pratique se déroule en stages hospitaliers ou en cabinets. Cela dit, cette spécialisation peut être acquise en suivant une formation complémentaire ou en obtenant un Diplôme Universitaire (DU) spécifique.

Quelles sont les matières enseignées lors de la formation podologue ?

Tout au long de leur parcours académique, les étudiants en podologie acquièrent des compétences dans diverses disciplines médicales et paramédicales.

La formation théorique pour devenir podologue

La formation théorique inclut particulièrement l’anatomie générale et spécifique, la physiologie humaine et la pathologie générale et spécialisée (dermatologie, orthopédie, traumatologie…). Celle-ci propose également des matières spécifiques comme la biomécanique du pied, les techniques de soins ou encore les orthèses plantaires.

La formation pratique

En complément de la formation théorique, les futurs pédicures-podologues doivent effectuer différents stages en milieu professionnel. Ces stages ont pour objectif d’appréhender les réalités du terrain et de mettre en application les connaissances acquises durant la formation. Les stages peuvent se réaliser au sein de structures variées, comme des cabinets de pédicurie-podologie et des services hospitaliers (orthopédie, diabétologie, rhumatologie…). Il est aussi possible d’acquérir des connaissances pratiques dans des centres de rééducation fonctionnelle ou des établissements spécialisés pour personnes âgées.

À l’issue de ces trois années de formation, les étudiants passent un examen final. Cela leur permet d’obtenir le titre de pédicure-podologue et d’exercer en tant que professionnel.

L’accès à la profession : s’installer comme pédicure-podologue

Après avoir obtenu leur diplôme d’État, les jeunes professionnels peuvent choisir de travailler en tant que salariés ou bien de s’installer à leur compte. Dans ce dernier cas, il faut prévoir une période d’installation qui nécessite un certain investissement financier et matériel. Cela inclut l’achat de matériel, l’aménagement du cabinet et les démarches administratives entre autres.

De même, pour garantir la qualité des soins et assurer la sécurité des patients, les pédicures-podologues doivent respecter un ensemble de normes et de règles déontologiques. Ces règles sont encadrées par l’Ordre national des pédicures-podologues.

Les perspectives d’évolution pour les pédicures-podologues

Le métier de pédicure-podologue est en soi déjà très complet. Néanmoins, il peut déboucher à des possibilités d’évolution. En fait, les praticiens peuvent se spécialiser dans certains domaines. Il est, par exemple, possible d’exercer dans la prise en charge des sportifs (podologie du sport).Sinon, la formation podologue permet aussi d’évoluer dans le secteur de la prise en charge des personnes diabétiques (diabétologie). En outre, il est possible d’exercer la profession de pédicure-podologue en milieu pédiatrique ou dans la réflexologie plantaire. Par ailleurs, les pédicures-podologues peuvent également évoluer vers des postes d’enseignants dans les instituts de formation. Ils peuvent de même s’orienter vers la recherche et le développement au sein de laboratoires.

Vous aimerez aussi

Découvrez comment il est possible de se former en informatique sans avoir le bac !

Dans cet article passionnant, nous allons découvrir ensemble les clés pour dénicher la formation en