Formation.net

Passez à l'action! Commencez votre parcours de formation dès maintenant.

Accueil

/

La formation à l’ère de l’intelligence artificielle : quels défis et enjeux ?

La formation à l’ère de l’intelligence artificielle : quels défis et enjeux ?

formation intelligence artificielle défis et enjeux

L’intégration de l’intelligence artificielle dans le domaine de la formation soulève un certain nombre d’enjeux et de défis. Les systèmes d’IA peuvent effectivement être autant inquiétants que fascinants en raison de leur complexité technique.

Fonctionnant grâce aux algorithmes et des modèles statistiques qu’ils utilisent pour analyser les données, ils apprennent de leurs expériences passées au point d’être capables de prendre des décisions par eux-mêmes. Nous verrons dans ce dossier quels sont les risques importants de l’IA et ses avantages potentiels qui méritent d’être étudiés.

L’intelligence artificielle et son potentiel

Objet de controverse et de fantasmes fictionnels sur sa propriété autant que ses utilisations, l’intelligence artificielle engendre un faisceau d’opportunités dans tous les secteurs (industrie, médicale, le travail…) assorties d’enjeux de souveraineté numérique, éthiques ou de régulation.

Au-delà des craintes nourries par les fantasmes selon lesquels le développement accéléré de l’IA lui permettrait de remplacer les capacités cognitives et opérationnelles de l’Homme, celle-ci offre en réalité une occasion d’allier simultanément le pouvoir des algorithmes mathématiques et la capacité des calculs, la disponibilité d’un volume énorme de données afin de les intégrer dans des logiciels.

Le principe de l’IA

Cette technologie analyse les datas et les exploite en vue de générer un dispositif prédictif, des images à la demande, construire un système domotique, permettre le déverrouillage d’un téléphone avec la reconnaissance faciale, automatiser un processus, faciliter les recherches en médecine, etc. Les enjeux économiques de l’IA attirent ainsi les organisations.

Toutefois, toutes ces transformations n’ont pas manqué de voir apparaître de nouveaux enjeux dans le domaine de la formation. Parmi ceux-ci, la nécessité de préparer les apprenants aux métiers de demain pour qu’ils ne se perdent pas dans cet environnement en évolution permanente.

Quels sont les enjeux de l’IA dans la formation ?

En termes de formation, le potentiel de l’intelligence artificielle est notable. Particulièrement, grâce aux dispositifs sur mesure qui prennent en compte les préférences d’apprentissage des étudiants. Ainsi, on ne se forme pas à l’intelligence artificielle pour l’unique but de devenir expert en IA. L’IA permet aux formateurs de déceler les difficultés, de fournir une formation ciblée selon les besoins spécifiques de chaque apprenant grâce aux outils d’analyse de données qui traquent les lacunes des uns et des autres.

Ces outils émettent des recommandations sur des ressources ou modules de formation supplémentaires dans les matières où ils rencontrent des difficultés. La prise en charge des tâches à faible valeur ajoutée pouvant leur être confiée, les formateurs peuvent se concentrer sur les actions pédagogiques susceptibles d’aider les élèves à s’améliorer.

Et quels sont les enjeux de l’IA dans les formations professionnelles ?

formation à l'ère de l'intelligence artificielle, formation IA éthique, développeur IA, ressources gratuites pour apprendre l'IA

L’intelligence artificielle transforme aussi les formations internes en entreprise. La technologie peut servir à étudier les compétences et les besoins individuels des salariés, établir des programmes de formation sur mesure et contrôler leur progrès en temps réel. Les métiers existants, manuels et intellectuels sont concernés. A titre illustratif, l’IA peut épauler les médecins dans l’analyse des images médicales. Il y a aussi la recherche de précédents juridiques chez les avocats…Ce qui rend l’acculturation à l’IA obligatoire pour les professionnels, tous secteurs confondus.

Par ailleurs, se tenir à jour avec les dernières avancées technologiques implique une formation continue pour les travailleurs. Enfin, l’IA appliquée dans la formation comporte aussi des enjeux d’ordre éthique, de responsabilité ainsi que des enjeux sociétaux, car, supposons que l’IA fait des erreurs : qui sera tenu responsable ? Cet aspect soulève aussi des questions sur les manières de garantir l’équité de l’IA. Une réflexion approfondie sur ces sujets, ainsi que sur les manières d’adapter les formations aux nouveaux besoins du travail s’impose donc.

À l’ère de l’intelligence artificielle, la formation se confronte à plusieurs défis , parallèlement à ses enjeux

L’intelligence artificielle a révolutionné notre façon de vivre en même temps que notre façon de travailler. Avec son lot de nouvelles opportunités, mais également de défis. À l’opposé de l’Homme, le robot a des capacités d’analyse et de gestion de volumes élevés de données en temps réel. Cependant, il ignore l’empathie, le contexte et est incapable de comprendre réellement. Ce qui induit les individus et les organisations à des défis, que ce soit dans tout autre domaine ou dans la formation.

Nécessité d’adapter les systèmes éducatifs

Souvent, les systèmes éducatifs traditionnels peinent à s’adapter aux exigences fluctuantes de cette technologie à l’ère de l’IA. Il est capital de mettre à jour les programmes d’études pour implémenter les compétences pertinentes. Les organismes sont tenus de suivre les méthodes d’enseignement novatrices afin de préparer les apprenants à l’avenir.

Besoin de reconnaître les compétences apprises en ligne

Les formations en ligne se multiplient ainsi que les certifications numériques. Cependant, les employeurs sont peu à reconnaître les compétences acquises via une formation en ligne et ont du mal à évaluer les candidats qui sont passés par ces parcours. Il faut à la fois créer des systèmes de reconnaissance de ces compétences et des normes de qualité. Les compétences des apprenants en ligne doivent être reconnues à leur juste valeur.

Le problème d’équité sur l’accès à la formation

L’abondance des ressources en ligne n’empêche pas l’accès inégal à la formation de qualité. À l’origine du problème : des soucis de financement, le fait de résider dans une zone recluse ou des obstacles linguistiques. Or, l’un des enjeux majeurs de l’IA en matière de formation s’avère être l’équité dans l’accès à l’éducation. À l’ère où l’éducation est numérisée, tous les apprenants doivent accéder de manière équitable aux formations, sans distinction de situation socio-économique.

Le problème de protection de données personnelles

Cette question représente aussi un défi de taille en matière de formation à l’ère de l’IA. Effectivement, les outils collectent une quantité importante de données concernant les apprenants en vue de les analyser. La sécurité de ces données doit être assurée au nom du respect de la vie privée des utilisateurs.

Les compétences requises pour la formation en IA évoluent rapidement

Comme les technologies émergentes, l’IA se développe promptement. Les compétences récemment acquises sont très vite dépassées ou deviennent obsolètes en même temps que d’autres, exigées, surgissent. Pour s’adapter, il faut sans cesse se former et se tenir au courant des nouveautés pour maintenir son employabilité.

A l’ère de l’intelligence artificielle : quels sont les principaux risques de l’IA dans le secteur de la formation ?

Des scénarios de catastrophes imaginables ont permis de mettre en évidence les risques potentiels inhérents à l’utilisation de l’IA en formation.

L’IA peut représenter un risque d’enfermement

la formation à l'ère de l'intelligence artificielle, ressources gratuites pour apprendre l'intelligence artificielle

Après avoir déduit que certaines thématiques sont plus pertinentes et répondent mieux aux préférences d’apprentissage de l’apprenant, l’IA peut décider de ne lui proposer que celles-ci. Elle pourrait limiter l’accès à une formation donnée, jugeant que le niveau requis n’est pas atteint.

Il est plus juste que tous les contenus de formation à disposition de l’IA soient proposés à l’ensemble des apprenants. Par ailleurs, une supervision humaine devrait toujours accompagner l’usage de l’IA, quel qu’il soit. L’étudiant doit pouvoir obtenir des informations concernant son parcours via un contact humain.

Les tromperies : un autre risque potentiel de l’IA en formation

Des tuteurs IA se substitueraient aux formateurs et auquel cas, vous prenez conscience que le vôtre agit dans une seule logique productiviste au lieu de vouloir sincèrement votre progression puisqu’il n’a aucun supplément d’âme. Dans ce cas, le principe de transparence doit s’appliquer et doit s’illustrer dans la déclaration obligatoire de la nature du tuteur : IA ou humain.

Autre projection hypothétique pouvant survenir : supposons que vous obteniez une note médiocre lors d’un examen important et qu’il est exclu d’avoir des explications sur vos erreurs et donc, la raison de votre non-admission. Le défi serait dans ce cas de figure de permettre l’explicabilité de l’algorithme afin que vous compreniez sur quels points vous vous êtes trompé. On doit pouvoir expliquer sur quel principe s’est basée l’IA pour construire votre score et selon quelles règles, quels sont les systèmes de notation, etc. Dans un contexte d’une curation de contenu, il est important de spécifier les manières dont l’algorithme effectue son sourcing. À préciser également si une validation du contenu par un expert a eu lieu ou non.

Le risque de fuite de données

Le scénario-catastrophe suivant met en exergue le risque de diffusion incontrôlée des données. À supposer que pour des besoins de les faire adopter par le personnel, vos données d’apprentissage soient révélées dans l’entreprise. Celles-ci incluent pourtant un échec subi aux prémices de votre carrière. Cet accident de parcours pourrait bien vous suivre tout au long de votre vie professionnelle.

Cela suppose la mise en œuvre du principe de consentement du concerné sur la récolte des données au nom de la protection des données personnelles confidentielles. Par ailleurs, en plus de la nécessité de faire le distinguo entre les données d’intérêt public et les données obligatoires, il faudrait que les données statistiques soient anomymisées. Les participants doivent avoir la possibilité de choisir si oui ou non leurs données personnelles peuvent être exploitées.

Intelligence artificielle : faire coexister les technologies et la formation en considérant les défis et enjeux

L’impact positif qu’exerce l’intelligence artificielle sur le monde de la formation est indéniable. Nous lui devons les nouvelles opportunités de personnalisation de l’apprentissage. De même que la possibilité d’améliorer les compétences de manière simple et ciblée. Néanmoins, si nous voulons que l’IA puisse réellement transformer la formation, les défis d’équité d’accès, de protection des datas, la formation des formateurs … sont à prendre en considération. Si on les aborde de manière contributive et proactive, les entreprises aussi bien que les employés peuvent tirer avantage de ces technologies. Par exemple, des outils pour détecter les plagiats et des mécanismes de contrôles avancés pourraient être mis en place pour limiter l’utilisation non autorisée des GPT dans les examens…

Vous aimerez aussi

Le métier d’attaché de recherche clinique (ARC) a su s’imposer comme un élément clé dans le

À la recherche de la formation idéale à Toulouse ? Découvrez des conseils pratiques pour

Le monde du travail est en constante évolution. Se tenir informé des métiers d’avenir pour préparer au