Formation.net

Passez à l'action! Commencez votre parcours de formation dès maintenant.

Accueil

/

L’enseignement hybride en Big data pour devenir des diplômés aussi habiles en Tech qu’en Business 

L’enseignement hybride en Big data pour devenir des diplômés aussi habiles en Tech qu’en Business 

enseignement hybride big data, meilleures pratiques apprentissage Big data, certifications Big data

L’adoption de l’enseignement hybride peut se montrer particulièrement efficace pour l’apprentissage du Big data. Et on observe une diversification de ces pratiques d’hybridation des formations entre cours en présentiel et à distance depuis maintenant près d’une décennie.

C’est ainsi que suivre un enseignement hybride en Big Data et Management de l’Intelligence Artificielle, entre autres, offre la possibilité de consolider simultanément ses connaissances techniques et managériales.

La demande étant en forte hausse pour ces compétences, les formations supérieures les proposant tendent aussi à se développer. Dans ce dossier, penchons-nous un peu plus profondément sur le modèle d’apprentissage hybride dans le Big data et les avantages qu’il procure aux technophiles.

Formation en Big data :  les avantages de l’enseignement hybride 

enseignement hybride Big data, cybersécurité méthodes de formation modernes,

Face à l’explosion du marché de la Science des données, ces formations hybrides ont été créées pour préparer les apprenants à se forger un profil transversal qualifié et émérite, tant dans le domaine managérial qu’en technologie. Effectivement, les experts en Data ne devraient pas se cantonner à l’aspect purement technique.

L’enseignement hybride désigne un fusionnement ouvert d’activités d’apprentissage proposées en mode synchrone et asynchrone, en présentiel et à distance. L’hybridation renvoie aussi à la complémentarité des parties de la formation se déroulant en classe et en ligne et qui sont associées de manière bien réfléchie afin de répondre à des besoins ou à des objectifs précis des apprenants.

Le libre choix du mode d’apprentissage

Pour toutes les filières et le Big data en particulier, l’enseignement hybride apparaît progressivement comme un concept majeur. Dans le domaine de la Data, les cours en présentiel et à distance confèrent une amélioration du niveau de flexibilité face à la volonté des élèves à avoir la latitude de choisir leur manière d’apprendre. Même en cas d’indisponibilité, ils ont la possibilité d’assister à un cours de chez eux. Dans ce contexte, l’enseignement hybride profite à ceux qui souhaitent apprendre à distance.

Plus d’indépendance

60% des élèves trouvent la possibilité de suivre un cours en simultanée idéale pour devenir plus indépendants et cela les rend également plus confiants. La présence de tous les étudiants en classe pour suivre l’enseignement en présentiel n’est plus l’unique option. Du côté des organismes de formation, donner l’accès à l’apprentissage hybride veut dire qu’ils peuvent ouvrir leurs programmes de formations aux étudiants internationaux ou habitant dans des régions éloignées sans la contrainte de les faire déménager.

En outre, grâce à l’enregistrement ou au téléchargement en ligne des leçons hybrides, il est également possible de les visionner ultérieurement. De cette façon, il est plus facile pour les participants ayant des raisons de manquer le cours de rattraper leur retard.

L’importance d’une bonne sélection des outils utilisés

En termes d’enseignement hybride en Big data ou en d’autres filières, les défis peuvent être nombreux. À ne citer que la décision à prendre sur le contenu à diffuser, d’éventuels problèmes techniques, ou bien les moyens de renforcer l’engagement des apprenants… À cet effet, il est primordial de faire les bons choix d’outils afin de donner le maximum.

ClickMeeting, qui est l’un des plus connus sur le marché, dispose de plusieurs fonctionnalités utiles pour toutes les parties prenantes (étudiants et instructeurs). Parmi celles-ci, Edu Mode autorise une vision de tous les étudiants par l’enseignant de manière à surveiller leur engagement. Cependant, l’inverse n’est pas possible.

Il y a aussi le tableau blanc interactif, les présentations et partage d’écran, le mode Q&A ou chat privé, et même des webinaires automatisés pour enregistrer une leçon et la partager ensuite. Les salles de breakout autorisent des travaux en groupe pour un même cours ou une même leçon.

Les systèmes hybrides humains-IA

Dans ce modèle d’enseignement hybride, le passage des tests d’évaluation entre le professeur et la technologie s’articule sur le potentiel combiné de l’intelligence humaine et de l’intelligence artificielle. L’enseignement hybride suit ainsi une logique de l’intelligence hybride. Il met en évidence l’interaction de l’homme et de la machine.

Étayant la réflexion sur les scénarios futurs de l’IA dans l’éducation, le modèle d’enseignement hybride montre également les avancées les plus récentes en termes de personnalisation de l’apprentissage. Ceci est inévitable si l’on veut pouvoir envisager les évolutions à venir et structurer les degrés de personnalisation des formations autour des rôles qu’auront à jouer l’élève, l’enseignant et l’IA.

Les applications fonctionnant sur des flux de données importantes permettent la mise au point de nouvelles manières de détecter une gamme étendue de caractéristiques propres à l’élève, laissant possible une personnalisation avancée de l’apprentissage. Les systèmes de gestion de l’apprentissage, les tableaux de bord des instructeurs qui renseignent sur les activités ou les progrès des apprenants et autres environnements d’apprentissage électroniques sont autant de formes d’aide à l’enseignement.

L’enseignement hybride en Big data renvoyant à l’obtention d’un double cursus et d’un double diplôme 

formation hybride en big data,

Ces dernières années ont vu apparaitre de nombreux bachelors accessibles postbac. Par exemple, le Bachelor Big Data et Management à l’initiative de Centrale Nantes et Audencia en septembre 2021, le Bachelor conjoint entre l’EDHEC Business School et l’UTC intitulé Ingénierie Digitale et management créé en septembre 2022. Il y a aussi le bachelor en Management, parcours Digital engineering issue de l’alliance entre l’ISEN et Rennes School of Business.

Dans les universités, ces types d’offres se multiplient aussi à l’instar de celui de Dauphine avec sa double licence Intelligence artificielle et sciences des organisations. On en trouve également dans les écoles spécialisées comme Albertschool ou l’IA School. Le Mastère en e-learning peut se compléter au choix, en alternance ou en en initiale. Il délivre un titre RNCP reconnu par l’État de niveau 7, c’est-à-dire équivalent à un bac+5.

Le Programme Grande Ecole en Intelligence Artificielle et Management du Big Data, du Bachelor in Artificial Intelligence & Business au Mastère in Artificial Intelligence & Management existent dans toutes les régions de France.

Pourquoi une hybridation des méthodes d’enseignement du Big data et l’hybridation de cette formation ?

L’enseignement hybride en Intelligence Artificielle et en Big Data a été spécialement pensé pour répondre aux besoins des étudiants désirant se former aux métiers qui s’y rapportent.  À travers l’étude des thématiques transversales de notre siècle dont l’intelligence artificielle et les Big data, ou encore la transition écologique, la manipulation du vivant et ses enjeux éthiques, des ponts se construisent entre les disciplines.

Les programmes de formation en data science font usage de différentes méthodes d’enseignement en vue d’offrir une expérience d’apprentissage complète. Des cours magistraux interactifs aux travaux pratiques en groupe, l’apprentissage se fait de différentes manières. Et c’est un privilège que des grands groupes pluridisciplinaires aient permis les rapprochements entre des filières complémentaires.

C’est ainsi que de la convention entre plusieurs établissements naissent des programmes de doubles et parfois de triples compétences. Cependant, jusqu’ici, ils sont ouverts principalement dans le cadre des parcours de master ou mastères spécialisés. On citera à titre illustratif le BBA Big Data et management attribué par Audencia et Centrale Nantes, le premier programme détenant la double reconnaissance de la Commission des titres d’ingénieur et de la Cefdg (respectivement la CTI et la Commission d’évaluation des formations et diplômes de gestion).

Des écoles 100% hybrides qui favorisent l’enseignement hybride en Big data

formation hybride en Big data, formation continue en cybersécurité challenges, cybersécurité méthodes de formation modernes,

Les écoles prodiguant un enseignement hybride en Big data fleurissent. En guise d’exemples :

EPITA IA Institut

En 2022, le groupe Ionis ont ouvert l’établissement supérieur accessible après bac EPITA IA Institut, qui est axé sur le data engineering et l’intelligence artificielle et dont les programmes visent une compétence pluridisciplinaire. D’un côté, l’expertise en IA de l’EPITA et de l’autre, celles que l’on peut acquérir à l’ESME et à l’ISG afin que toutes les dimensions puissent être couvertes par les diplômés.

Effectivement, le parcours de six ans est sanctionné par un double diplôme : le Master of Engineering de l’EPITA IA Institut et suivant l’option choisie, le diplôme de l’ISG, le titre d’Ingénieur de l’EPITA ou de l’ESME.

Paris School of Technology and Business – PST&B

Galileo Global Education, leader reconnu de l’enseignement supérieur en Europe, est aussi un acteur clé de cette évolution de l’enseignement hybride en Big data. Son innovation consiste en l’ouverture d’une Grande École pensée spécifiquement pour satisfaire aussi bien les attentes des employeurs que celles des nouvelles générations.

Aussi, Paris School of Technology & Business se veut être une école de l’avenir, celle qui permet de transformer les défis en opportunités en donnant aux étudiants l’accès à des compétences interdisciplinaires utiles en Big data comme la technologie et le business.

Les enseignements hybrides Big data montent en puissance

Avec la création d’EPITA IA Institut, d’AIvancity, de Paris School of Technology and Business, entre autres, l’ouverture du DVIC, le centre d’innovation du Pôle Léonard de Vinci, illustre l’essor grandissant de la formation hybride que connait le domaine du Big data.

Force est de constater que les jeunes plébiscitent ce type de programme qui se développe dans l’enseignement supérieur et se traduit par une variété de parcours qui débouchent souvent sur un double diplôme. Après tout, c’est un modèle d’apprentissage dont les étudiants s’attendent à pouvoir bénéficier et qui est certainement encore amené à gagner en popularité dans les années à venir.

Vous aimerez aussi

Découvrez comment il est possible de se former en informatique sans avoir le bac !

Dans cet article passionnant, nous allons découvrir ensemble les clés pour dénicher la formation en