Formation.net

Passez à l'action! Commencez votre parcours de formation dès maintenant.

Accueil

/

Tout ce qu’il faut savoir sur la formation attaché de recherche clinique

Tout ce qu’il faut savoir sur la formation attaché de recherche clinique

Le métier d’attaché de recherche clinique (ARC) a su s’imposer comme un élément clé dans le secteur pharmaceutique et biotechnologique. Ce professionnel est en effet une interface entre l’équipe médicale et les promoteurs d’études menées sur des patients afin de développer de nouveaux médicaments. Découvrez pourquoi choisir cette profession et comment vous préparer à travers une formation attaché de recherche clinique.

Les raisons de choisir le métier d’attaché de recherche clinique

Se lancer dans une formation d’attaché de recherche clinique offre plusieurs avantages qui rendent ce choix intéressant :

Diversité des missions et responsabilités

La diversité des missions et responsabilités attribuées aux Attachés de Recherche Clinique séduit bon nombre de candidats. Parmi leurs tâches se trouvent la coordination et la supervision des essais cliniques. Ensuite, sa mission comprend la vérification de la qualité des données recueillies. Le professionnel assure également la veille réglementaire. Puis, son rôle inclut la gestion des contrats avec les centres investigateurs. Il est complété par la formation des membres du personnel médical et paramédical. Un ARC peut ainsi intervenir à différentes étapes des essais cliniques, du lancement à la clôture.

Un secteur en croissance

L’industrie pharmaceutique, y compris les entreprises de biotechnologie et de dispositifs médicaux, est un secteur en constante évolution. Les innovations technologiques et les nouvelles méthodes de recherche rendent ce domaine particulièrement dynamique. De plus, le nombre d’études cliniques augmente chaque année. Ce qui crée une demande croissante de professionnels compétents et qualifiés pour mener à bien ces projets.

Des opportunités de carrière variées

Une fois leur formation terminée, les Attachés de Recherche Clinique peuvent exercer dans différents types d’organismes : laboratoires pharmaceutiques, centres hospitaliers, sociétés de conseil ou encore organisations de recherche sous contrat (CRO). Ils peuvent également évoluer vers d’autres métiers tels que les Medical Science Liaisons (MSL), les chefs de projet clinique ou encore les coordinateurs de centres d’essais cliniques, faisant ainsi preuve d’une grande polyvalence.

Cette vidéo explique rapidement les missions de l’attaché de recherche clinique.

Les formations pour devenir attaché de recherche clinique

Pour embrasser cette carrière, il faut suivre une formation adéquate qui permettra d’acquérir les compétences et connaissances nécessaires. Plusieurs cursus sont possibles :

Les formations universitaires

Plusieurs diplômes universitaires sont proposés pour former les futurs ARC. Il y a entre autres des masters professionnels en recherche clinique, essais cliniques ou encore ingénierie de la santé. Ces parcours sont accessibles après un cursus scientifique (pharmacie, médecine, biologie, etc.). Ils permettent d’acquérir les bases théoriques indispensables pour exercer ce métier.

Les formations professionnelles

Des organismes spécialisés proposent par ailleurs des formations professionnelles pour Attachés de Recherche Clinique. Ils s’adressent aux personnes déjà engagées dans la vie active qui souhaitent se reconvertir ou compléter leurs compétences. Ces formations, souvent modulables et adaptées aux contraintes personnelles et professionnelles, permettent une montée en compétence rapide et une insertion sur le marché du travail facilitée. Elles peuvent être financées par différents dispositifs tels que le CPF (Compte Personnel de Formation) ou le Pôle Emploi.

Les compétences clés à acquérir lors de la formation

Tout au long de leur parcours de formation, les futurs ARC devront développer plusieurs compétences clés :

Connaissances réglementaires et méthodologiques

L’apprentissage des réglementations et bonnes pratiques encadrant les essais cliniques est indispensable pour mener à bien ses missions. Il faut également maîtriser les différentes phases de développement d’un médicament et les méthodes de recherche clinique associées.

Compétences organisationnelles et relationnelles

Un ARC doit être capable de gérer simultanément plusieurs projets, tout en respectant les délais et contraintes imposées. De plus, étant amené à travailler avec de nombreux acteurs (médecins, infirmiers, promoteurs d’études, etc.), il convient de développer une excellente communication et des qualités relationnelles.

Maîtrise de l’anglais et des outils informatiques

L’anglais étant la langue internationale du secteur pharmaceutique, sa maîtrise s’avère primordiale pour pouvoir communiquer avec les partenaires étrangers et comprendre les documents officiels. Par ailleurs, les ARC doivent être familiers avec l’utilisation des outils informatiques et logiciels spécifiques à leur domaine (gestion de bases de données, logiciels de suivi d’études, etc.).

Les défis du métier d’attaché de recherche clinique

Bien que passionnant, le métier d’attaché de recherche clinique comporte certains défis.

L’un des principaux est la gestion simultanée de multiples projets avec des degrés d’avancement différents. L’ARC doit constamment s’organiser pour prioriser les tâches urgentes tout en maintenant une vision d’ensemble.

La pression des délais est également très présente. Les protocoles imposent des échéances précises qu’il faut impérativement tenir sous peine de retarder l’ensemble du processus de développement du médicament.

Sur le plan relationnel, l’ARC est en interaction permanente avec de nombreux interlocuteurs : médecins, statisticiens, promoteurs, prestataires. Il doit faire preuve de pédagogie et de diplomatie pour obtenir les informations dont il a besoin.

La gestion du stress et de l’incertitude inhérents aux essais cliniques est aussi un enjeu quotidien. Malgré une préparation minutieuse, des imprévus peuvent survenir (patient sortant de l’essai, effet secondaire, etc).

Enfin, l’ARC évolue dans un environnement réglementaire complexe, changeant et international. Une veille constante sur les évolutions législatives est indispensable pour s’assurer de la conformité des essais.

Ces défis demandent rigueur, expertise, autonomie et capacité d’adaptation. Ils rendent le quotidien stimulant pour les ARC passionnés par l’univers de la recherche clinique !

Vous aimerez aussi

Découvrez comment il est possible de se former en informatique sans avoir le bac !

Dans cet article passionnant, nous allons découvrir ensemble les clés pour dénicher la formation en