Formation.net

Passez à l'action! Commencez votre parcours de formation dès maintenant.

Accueil

/

Formation d’infirmier : tout ce que vous devez savoir

Formation d’infirmier : tout ce que vous devez savoir

Suivre une formation d’infirmier est une étape incontournable pour tout ceux qui souhaitent embrasser cette carrière. Pour cela, il est utile de connaître les différentes modalités pour intégrer un institut de formation en soins infirmiers et réussir le concours d’admission. Voici un guide complet sur les démarches à suivre pour y parvenir.

Formation d’infirmier : découvrir ce métier passionnant

L’infirmier ou l’infirmière est un professionnel de la santé dont le rôle principal est d’assurer la prise en charge globale des patients. Il intervient à différents niveaux comme la réalisation des soins infirmiers qui ont été prescrits par un médecin. Ce professionnel se charge également de suivre l’état de santé des patients. Enfin, il contribue à l’élaboration du plan de soins d’un patient et il peut même effectuer des sessions d’éducation et de prévention en matière de santé.

Le métier d’infirmier requiert des compétences techniques et relationnelles, qui peuvent être acquises en suivant une formation spécifique. Cela demande également une bonne résistance physique et psychologique face aux situations difficiles.

La formation d’infirmier

La formation d’infirmier : un parcours encadré

Intégrer un Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI)

Pour devenir infirmier, il est nécessaire de suivre une formation au sein d’un Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI), qui délivre le Diplôme d’Etat d’Infirmier (DEI). Les IFSI sont des établissements de formation publics, privés ou associatifs, rattachés à un Centre Hospitalier ou une structure médico-sociale.

Les différentes modalités d’admission

Intégrer un IFSI peut se faire de différentes manières :

  1. La formation initiale : elle est accessible après le baccalauréat, et s’adresse principalement aux jeunes sans expérience professionnelle dans le secteur de la santé. La sélection se fait sur dossier via Parcoursup.
  2. La formation en apprentissage : elle est destinée aux jeunes de moins de 30 ans. Cette voie permet de suivre la formation en alternant périodes en entreprise et périodes en institut. Le recrutement se fait également sur Parcoursup.
  3. La formation continue : elle concerne les professionnels du secteur de la santé qui souhaitent se former au métier d’infirmier. Leur admission se fait sur une sélection de dossier et entretien.
  4. La passerelle pour les aides-soignants et auxiliaires de puériculture : ces professionnels ayant déjà une certaine expérience. Ils peuvent ainsi bénéficier d’une formation allégée pour obtenir le DEI. Le processus d’admission passe par une sélection de dossier et un entretien.

Formation d’infirmier : un parcours riche en émotion

Voici une petite vidéo qui permet de savoir comment se déroule une formation d’infirmier

Une formation théorique et pratique sur trois années

La formation d’infirmier s’étend sur une durée de trois ans, répartis en six semestres. Elle est composée à la fois d’enseignements théoriques et de stages pratiques.

Les enseignements théoriques portent sur différents domaines :

  • Sciences humaines, sociales et droit
  • Sciences biologiques et médicales
  • Sciences et techniques infirmières
  • Sciences intégratives

Les stages pratiques permettent aux étudiants de se familiariser avec le métier d’infirmier et de mettre en pratique les compétences acquises lors des cours théoriques. Ils peuvent avoir lieu dans diverses structures, telles que les hôpitaux, les cliniques ou les centres de soins à domicile.

L’évaluation tout au long de la formation

Tout au long de la formation, les apprentis infirmier sont évalués à travers des contrôles continus, d’examens semestriels, d’un mémoire de fin d’étude et d’une épreuve en situation professionnelle.

Ces évaluations permettent de valider les compétences nécessaires pour exercer ce métier complexe mais passionnant, ainsi que l’acquisition du Diplôme d’Etat d’Infirmier (DEI).

Formation d’infirmier: les perspectives d’emploi

Le métier d’infirmier offre de nombreuses opportunités professionnelles, aussi bien en termes de secteurs d’activité que de lieux d’exercice. Cette profession peut s’exercer dans des hôpitaux publics ou privés, dans des cliniques voire dans des EHPAD. Les infirmiers peuvent même proposer des services de soins à domicile.

En outre, les infirmiers peuvent également se spécialiser dans un domaine particulier, grâce à des formations complémentaires. Parmi les spécialisations possibles, on peut citer :

  • Infirmier Anesthésiste Diplômé d’État (IADE)
  • Infirmier de Bloc Opératoire Diplômé d’État (IBODE)
  • Infirmier Puériculteur Diplômé d’État (IPDE)

La formation d’infirmier est donc une voie enrichissante pour ceux qui souhaitent travailler au service des patients et contribuer à leur bien-être. Il convient néanmoins de bien se renseigner sur les modalités d’admission et le déroulement de la formation afin de mettre toutes les chances de son côté pour réussir.

Le quotidien des infirmiers : une profession exigeante mais gratifiante

Le métier d’infirmier demande rigueur, polyvalence et capacité d’adaptation pour répondre aux impératifs du quotidien à l’hôpital ou en structure médico-sociale.

La journée type d’un infirmier débute par la prise de connaissance du dossier de chaque patient et la planification des soins. Il procède ensuite à la toilette, l’habillage et l’installation des patients. Il distribue les traitements médicamenteux prescrits et effectue les pansements.

Tout au long de sa journée, l’infirmier assure une surveillance constante de l’état de santé des patients : prise de paramètres vitaux, suivi des perfusions, vérification des pansements… Il observe l’évolution des pathologies traitées.

Son rôle comporte également un volet administratif : tenue des dossiers de soins, rédaction de comptes rendus… Il traite les admissions et sorties des patients. Ces tâches administratives sont  indispensables au bon fonctionnement du service et à la coordination des soins. Elles demandent rigueur et organisation à l’infirmier.

L’infirmier travaille en collaboration avec les médecins et participe aux transmissions d’informations lors des relèves entre équipes. Par ailleurs, il est le principal interlocuteur des familles au sein du service. Avec tact et pédagogie, il les accueille, les renseigne et les rassure sur l’état de leur proche hospitalisé. Il répond à leurs questions et les oriente dans les démarches. Cet aspect relationnel est fondamental pour les patients et leurs proches.

Bien que le rythme soit soutenu et les journées fatigantes, les infirmiers éprouvent une grande satisfaction à prendre soin des patients. Ils nouent souvent des relations humaines fortes. Ce métier exigeant procure le sentiment du devoir accompli.

Vous aimerez aussi

Le métier d’attaché de recherche clinique (ARC) a su s’imposer comme un élément clé dans le

À la recherche de la formation idéale à Toulouse ? Découvrez des conseils pratiques pour

Le monde du travail est en constante évolution. Se tenir informé des métiers d’avenir pour préparer au