Formation.net

Passez à l'action! Commencez votre parcours de formation dès maintenant.

/

Devenir assistante sociale, voici le parcours de formation à suivre

Devenir assistante sociale, voici le parcours de formation à suivre

Le travail social englobe plusieurs professions essentielles à la société contemporaine. Une formation d’assistante sociale permet, entre autres, d’intégrer ce secteur et de venir en aide aux personnes en difficulté. Le métier consiste également à œuvrer pour une meilleure insertion sociale et professionnelle. Zoom sur le parcours pour devenir assistante sociale.

Le Diplôme d’État d’Assistant de Service Social (DEASS)

Pour pouvoir exercer le métier d’assistante sociale, il faut d’obtenir le Diplôme d’État d’Assistant de Service Social (DEASS). Ce diplôme de niveau II (licence) est délivré par le ministère des Affaires sociales et de la Santé et permet de travailler aussi bien dans le secteur public que privé. Le parcours pour obtenir ce diplôme se déroule sur trois années et comprend des enseignements théoriques ainsi que des stages pratiques en milieu professionnel.

Les conditions d’accès à la formation assistante sociale

Pour intégrer une formation menant au DEASS, il faut être titulaire d’un baccalauréat ou d’un titre équivalent. Les candidats doivent par ailleurs passer un concours d’entrée organisé par chaque centre de formation. Il comporte généralement des épreuves écrites (dissertation, tests d’aptitude) et un entretien oral devant un jury. Les places en formation sont limitées et la sélection est donc très exigeante.

Le déroulement de la formation DEASS

La formation pour obtenir le Diplôme d’État d’Assistante de Service Social se déroule sur trois années et comprend 1740h d’enseignement théorique et 1680h de stages pratiques. Les étudiants suivent des cours dans différentes disciplines telles que :

  • Les sciences humaines et sociales (psychologie, sociologie, droit, économie)
  • Les méthodologies d’intervention sociale
  • La connaissance des publics et des problématiques sociales
  • La législation et les dispositifs d’aide sociale

En plus de ces enseignements, les étudiants doivent réaliser des stages pratiques au sein de structures variées comme les centres sociaux, les caisses d’allocations familiales, les établissements scolaires ou encore les services d’aide à domicile. Ces stages permettent aux futurs professionnels de mettre en pratique leurs connaissances et de développer leurs compétences auprès de différents publics.

L’évaluation et la validation du diplôme

Au cours de leur formation, les étudiants sont soumis à plusieurs évaluations afin de valider leurs compétences. En fin de cursus, ils doivent également rédiger un mémoire professionnel qui sera présenté devant un jury. Le DEASS est ensuite délivré aux étudiants ayant validé l’ensemble des épreuves théoriques et pratiques.

96 % des étudiants qui suivent la formation assistante sociale sont des femmes, mais le métier est bel et bien ouvert aux deux genres.

Les débouchés professionnels après l’obtention du DEASS

Le diplôme obtenu après la formation de trois ans permet d’exercer le métier d’assistante sociale dans une grande diversité de structures :

  • Les services sociaux des collectivités territoriales (mairies, conseils départementaux)
  • Les organismes de protection sociale (caisses d’allocations familiales, caisses de retraite)
  • Les établissements scolaires et universitaires
  • Les hôpitaux et les établissements médico-sociaux
  • Les associations d’aide et de soutien aux personnes en difficulté

L’assistante sociale intervient auprès de publics variés. Ce sont des familles en difficulté, personnes âgées, jeunes en situation de décrochage scolaire, demandeurs d’emploi, personnes en situation de handicap, etc. Son rôle consiste à les informer sur leurs droits et les accompagner dans leurs démarches administratives. Parfois, elle les oriente vers les dispositifs d’aide adaptés à leur situation.

La poursuite d’études après le DEASS

Après l’obtention de leur diplôme, certaines assistantes sociales choisissent de poursuivre leurs études afin de se spécialiser ou d’accéder à des postes à responsabilités. Certaines d’entre elles vont préparer un Diplôme Supérieur en Travail Social (DSTS), qui permet d’accéder à des fonctions d’encadrement ou de formation. D’autres formations complémentaires peuvent également être envisagées en fonction des projets professionnels de chacun. Découvrez aussi notre dossier sur le métier de moniteur éducateur.

L’évolution de carrière et les perspectives d’emploi

Une fois le diplôme d’État d’assistant de service social obtenu, les débutants intègrent généralement des postes d’assistantes sociales. Avec l’expérience, ils peuvent évoluer vers des fonctions d’encadrement.

Après quelques années d’exercice, une assistante sociale confirmée peut devenir responsable de service social ou coordonnatrice d’une équipe. Elle supervise alors le travail des assistants sociaux débutants et apporte son expertise pour les accompagner. Ces postes à responsabilité sont accessibles après l’obtention du Diplôme Supérieur en Travail Social.

Les assistantes sociales expérimentées peuvent également devenir formatrices. Elles dispensent des cours théoriques et animent des analyses de pratiques auprès des étudiants en formation initiale ou des professionnels en exercice.

Certains établissements proposent aussi des postes de conseillère technique en service social. La professionnelle apporte alors un soutien méthodologique et une expertise aux équipes en place. Elle peut aussi participer à l’élaboration de nouveaux projets.

Enfin, après une riche expérience, il est possible pour une assistante sociale de devenir directrice d’un service social ou d’une structure médico-sociale. Elle en assure la gestion administrative et humaine.

Les perspectives d’emploi sont plutôt favorables pour les assistantes sociales diplômées. Les besoins sont importants du fait du vieillissement de la population et de la précarité croissante. Les départs à la retraite offrent également des opportunités d’embauche aux nouveaux diplômés. Les assistantes sociales qualifiées ne devraient donc pas rencontrer de difficultés à trouver un emploi, que ce soit dans le secteur public ou le secteur associatif.

Vous aimerez aussi

Découvrez dans cet article la formation officielle en médiation animale reconnue par l’État. Une opportunité

Découvrez tout ce que vous devez savoir sur la formation professionnelle en un clin d’œil

Découvrez comment il est possible de se former en informatique sans avoir le bac !