Formation.net

Passez à l'action! Commencez votre parcours de formation dès maintenant.

Accueil

/

Travail social : un métier passionnant au service des autres

Travail social : un métier passionnant au service des autres

Le travail dans le social est en évolution continuelle avec le vieillissement de la population et les besoins accrus en santé publique. Il se présente sous diverses formes, mais toutes sont aussi importantes et fascinantes.

La population de l’Hexagone vieillit constamment. Par ailleurs, le rythme effréné de la vie quotidienne et les divers problèmes conjugaux de nombreux foyers augmentent le nombre d’enfants en difficulté. Les métiers liés à la santé, l’éducation et le soutien aux personnes vulnérables connaissent de la sorte des demandes accrues. Ceci afin de répondre à ces besoins. Souhaitez-vous intégrer ce monde passionnant en trouvant du travail dans le social ? Voici tout ce que vous devez savoir à propos de ce secteur en pleine expansion.

Les missions fondamentales du travail social

Le travail social a pour but de venir en aide aux personnes en difficulté ou fragilisées par leur situation personnelle, familiale, sociale ou économique. Il vise à améliorer leur qualité de vie, favoriser leur autonomie et leur bien-être, tout en veillant à la cohésion sociale. Pour y parvenir, les professionnels du secteur interviennent dans différents domaines tels que l’aide à domicile, l’éducation, la prévention, l’insertion professionnelle, etc.

L’aide à domicile : un travail social précieux au quotidien

L’aide à domicile propose aux personnes âgées, handicapées ou en situation de dépendance une assistance pour accomplir les gestes quotidiens et les activités de la vie courante. Les intervenants sociaux qui travaillent dans ce domaine apportent également un soutien moral et affectif aux personnes aidées. Ce qui permet ainsi de contribuer à leur épanouissement personnel.

Les métiers incontournables du travail social

Le secteur social offre une grande diversité de métiers, allant des professions médico-sociales aux métiers de l’éducation et de la protection de l’enfance. Un aperçu des principaux métiers du domaine peut vous mettre au parfum de ce domaine :

Le technicien en intervention sociale et familiale (TISF)

Le technicien en intervention sociale et familiale (TISF) intervient auprès des familles ou des personnes en difficulté. Sa principale mission est de les aider à résoudre leurs problèmes sociaux, éducatifs ou encore financiers. Il met en place des actions préventives et d’accompagnement visant à favoriser l’autonomie et le développement des compétences des individus qu’il suit. Ce professionnel travaille généralement au sein d’associations, de centres sociaux ou de services d’aide à domicile.

L’assistant familial : au service de l’enfance en danger

L’assistant familial est le travail social par lequel on accueille des enfants ou des jeunes majeurs dont les parents ne peuvent temporairement plus assumer la charge. Cette forme d’assistance résulte notamment de problèmes familiaux, sociaux ou économiques.

Le rôle de l’assistant familial est de garantir la sécurité et le bien-être des mineurs dont il a la responsabilité. Il est aussi tenu de leur offrir un cadre de vie stable et chaleureux. Cette profession nécessite d’être titulaire d’un agrément délivré par le conseil départemental et de suivre une formation spécifique.

Le délégué à la tutelle : protéger les personnes vulnérables

Le délégué à la tutelle a pour fonction de représenter et d’assister les personnes majeures placées sous protection juridique. Ceci, en raison de leur incapacité à gérer seules leurs affaires. Il veille particulièrement à préserver leurs intérêts financiers, administratifs et patrimoniaux. Ce professionnel du travail social intervient sur désignation du juge des tutelles. Il doit également posséder des compétences en droit, en gestion et en communication.

Les formations pour accéder aux métiers du travail social

Pour exercer un travail dans le secteur social, il est nécessaire de suivre une formation adaptée au métier envisagé. Les principaux diplômes requis sont le DEAES, le BTS ESF, le DEAF et le DUT Carrières Juridiques ou le DEMJPM. Le DEAES, ou Diplôme d’État d’Accompagnant Éducatif et Social, permet d’exercer en tant qu’aide à domicile ou accompagnateur de personnes handicapées. Le BTS ESF (Économie Sociale Familiale) est requis pour devenir technicien en intervention sociale et familiale.

Ensuite, pour ceux qui souhaitent exercer en tant qu’assistant familial, il faut détenir un DEAF ou Diplôme d’État d’Assistant Familial. Le DUT Carrières Juridiques ou le Diplôme d’État de Mandataire Judiciaire à la Protection des Majeurs (MJPM) quant à lui est propre au délégué à la tutelle. On rencontre également des formations spécialisées dans l’éducation, la médiation, le conseil en insertion professionnelle, etc.

Travailler dans le social : un choix porteur de sens

Le travail dans le social offre la possibilité d’exercer une profession utile, valorisante et humainement enrichissante. Les métiers du secteur permettent d’accompagner les personnes vulnérables dans leur parcours de vie, en leur offrant écoute, soutien et conseils adaptés. Animé par l’envie d’aider autrui ? Le secteur social est sans doute fait pour vous si vous possédez des qualités telles que l’empathie, la patience et l’autonomie.

Vous aimerez aussi

Le métier d’attaché de recherche clinique (ARC) a su s’imposer comme un élément clé dans le

À la recherche de la formation idéale à Toulouse ? Découvrez des conseils pratiques pour

Le monde du travail est en constante évolution. Se tenir informé des métiers d’avenir pour préparer au