Formation.net

Passez à l'action! Commencez votre parcours de formation dès maintenant.

/

Tout ce que vous devez savoir sur la formation éligible au CPF

Tout ce que vous devez savoir sur la formation éligible au CPF

La formation éligible au CPF permet à chacun d’acquérir et de renforcer ses compétences, favorisant ainsi son employabilité et sa mobilité. Zoom sur ses caractéristiques et l’accès à un tel financement.

Le Compte Personnel de Formation (CPF) offre à chaque salarié la possibilité de se former tout au long de sa vie professionnelle. Seulement, toutes les formations ne sont pas éligibles à un tel financement. Pour ceux qui souhaitent financer leurs études à l’aide de ce compte, voici les principales caractéristiques des formations éligibles au CPF et la manière d’en bénéficier.

Qu’est-ce qu’une formation éligible au CPF ?

Une formation éligible au CPF est une action de formation, un bilan de compétences ou encore une certification. Elle répond aux critères définis par la loi et les partenaires sociaux. Les formations concernées sont inscrites sur une liste établie par les branches professionnelles, les régions ou l’État. Ce qui garantit leur qualité et leur pertinence pour le marché du travail.

Les formations éligibles au CPF sont de plusieurs types. Tout d’abord, il y a les actions de formation qui visent l’acquisition de connaissances et de compétences dans un domaine spécifique.

Ensuite, il y a le bilan de compétences. Il s’agit d’un document permettant d’évaluer et d’analyser les compétences professionnelles et personnelles de l’individu, afin de déterminer un projet professionnel adapté. Enfin, il y a les certifications qui valident officiellement les connaissances et compétences acquises lors de la formation.

Comment accéder à une formation éligible au CPF ?

Pour bénéficier d’une formation éligible au CPF, le salarié doit d’abord vérifier l’inscription de la formation souhaitée sur la liste des formations éligibles. Cette information peut être trouvée sur les sites officiels tels que celui de la Caisse des dépôts et consignations ou de son Opérateur de Compétences (OPCO).

Une fois la formation choisie, le salarié doit créer un compte sur le site du CPF. Après, il doit sélectionner la formation éligible souhaitée avant de faire une demande de financement en ligne. Le dossier sera ensuite étudié par l’organisme gestionnaire du compte personnel de formation. Enfin, l’étude peut déboucher sur un accord pour la prise en charge totale ou partielle de la formation.

Les avantages d’un tel dispositif

Suivre une formation éligible au CPF offre plusieurs avantages pour les salariés et les demandeurs d’emploi. Effectivement, celle-ci accède à l’acquisition de compétences reconnues. Dans ces circonstances, les formations éligibles permettent d’acquérir des compétences recherchées par les employeurs, facilitant ainsi l’accès à l’emploi ou la mobilité professionnelle.

Par ailleurs, une formation éligible au CPF permet de bénéficier d’un financement total ou partiel. Selon les droits acquis et les coûts pédagogiques de la formation, le CPF peut prendre en charge l’intégralité ou une partie des frais de formation. En outre, l’intéressé est libre de choisir la formation qui lui convient. Le salarié peut suivre la formation qui correspond à ses besoins et à ses projets professionnels, sans se soucier des contraintes liées au financement.

Comment bénéficier d’une formation éligible au CPF ?

Pour accéder à une formation éligible au CPF, le salarié doit remplir plusieurs conditions. Avant tout, il faut être âgé de 16 ans ou plus (15 ans pour les apprentis). De plus, il faut être en activité professionnelle (salarié ou indépendant) ou en recherche d’emploi. Il faut disposer, en même temps, suffisamment de droits sur son compte CPF pour financer la formation souhaitée.

Les droits acquis au titre du CPF sont calculés en fonction des heures travaillées. Chaque salarié à temps plein acquiert chaque année 500 euros, dans la limite d’un plafond de 5 000 euros. Pour les salariés sans qualification, le compte est crédité de 800 euros par an, dans la limite d’un plafond de 8 000 euros. Les droits sont cumulables d’une année sur l’autre et restent attachés à la personne concernée, même en cas de changement d’employeur ou de statut.

Le rôle des employeurs et des partenaires sociaux

Les employeurs ont un rôle crucial dans l’accès à une formation éligible au CPF. En premier lieu, ils sont tenus d’informer leurs salariés sur leurs droits et les formations disponibles. Ils peuvent aussi abonder le compte personnel de formation de leurs salariés pour financer une formation éligible. De plus, ils participent au financement des formations éligibles via le versement d’une contribution annuelle.

Les partenaires sociaux, quant à eux, sont chargés de définir les critères d’éligibilité des formations et de mettre en œuvre les dispositifs de formation professionnelle.

Les perspectives d’évolution du dispositif CPF

Le système du CPF est amené à évoluer dans les prochaines années. Ceci, afin de répondre aux enjeux de la transformation numérique et écologique du marché du travail. De nouvelles formations seront intégrées au dispositif, notamment dans les domaines du numérique ou de la transition écologique. De ce fait, elles favorisent l’acquisition de compétences adaptées aux besoins actuels et futurs des entreprises.

En outre, le gouvernement envisage également de simplifier et d’améliorer l’accès aux formations éligibles au CPF. Le but étant de faciliter la mobilisation des droits par les salariés et les demandeurs d’emploi. Mais, en plus, le gouvernement songe à contribuer à leur employabilité et leur adaptation aux mutations du marché du travail.

Vous aimerez aussi

Découvrez comment il est possible de se former en informatique sans avoir le bac !

Dans cet article passionnant, nous allons découvrir ensemble les clés pour dénicher la formation en