Formation.net

Passez à l'action! Commencez votre parcours de formation dès maintenant.

/

Formation en langue des signes : un pas vers une communication inclusive

Formation en langue des signes : un pas vers une communication inclusive

La formation en langue des signes est un moyen indispensable d’améliorer la communication des personnes sourdes et malentendantes. Elle permet également à ceux qui ne sont pas touchés par ces handicaps de communiquer avec cette communauté. Découvrons ensemble ce qu’est la LSF, pourquoi il est intéressant d’apprendre cette langue et comment vous pouvez suivre une formation pour acquérir les compétences nécessaires.

Qu’est-ce que la langue des signes française ?

La langue des signes française est un système gestuel visuel utilisé par les membres de la communauté sourde en France. Elle est basée sur l’utilisation de mouvements spécifiques des mains, du visage et du corps pour exprimer des idées et des concepts. Les signes sont généralement accompagnés de mimiques faciales, car la LSF est une langue très expressive.

Il y a plusieurs langues des signes dans le monde, et chaque pays a sa propre version. Ainsi, la LSF est différente de la langue des signes américaine (ASL) ou britannique (BSL), même si certaines ressemblances peuvent être trouvées entre elles.

Pourquoi apprendre la langue des signes française ?

La formation en langue des signes présente de nombreux avantages. Tout d’abord, cela permet aux personnes non sourdes d’améliorer leur communication avec les personnes sourdes et malentendantes, en éliminant la barrière linguistique. Cela favorise l’inclusion sociale et professionnelle de cette communauté souvent isolée à cause de son handicap.

De plus, apprendre la LSF peut être utile dans des situations auxquelles la communication verbale n’est pas possible ou difficile. Par exemple, dans un environnement bruyant, la langue des signes est plus facile à comprendre. Il en est autant lorsqu’on porte un masque ou quand on est en présence de personnes ayant des troubles de l’élocution.

Enfin, maîtriser la LSF peut constituer une compétence professionnelle intéressante, notamment pour travailler auprès de personnes sourdes ou malentendantes (éducation, accompagnement social, interprétariat).

Comment suivre une formation en langue des signes française ?

Si vous envisagez de suivre une formation en langue des signes, vous devez commencer par choisir le type de formation qui vous convient. Après l’avoir trouvé, vous n’avez qu’à trouver un organisme qui propose ce genre de formation. Sachez qu’à l’issue de votre formation, vous pourrez obtenir un diplôme ou un certificat.

Choisir le type de formation adapté à vos besoins

Il y a plusieurs types de formations pour apprendre la LSF, en fonction des objectifs et du niveau de chacun. Il y a en premier lieu les formations initiales qui s’adressent aux débutants souhaitant découvrir la langue des signes française. Elles permettent d’apprendre les bases grammaticales et lexicales, ainsi que la syntaxe et l’expression des émotions.

En second lieu, on rencontre les formations continues qui sont destinées aux personnes ayant déjà acquis un certain niveau de compétence en LSF. Ces formations visent à approfondir la connaissance de la langue, améliorer la fluidité et la précision des signes et développer des compétences spécifiques (interprétation, enseignement, etc.). Enfin, il y a les ateliers pratiques qui permettent de mettre en situation réelle les compétences acquises lors d’une formation. Vous pouvez, par exemple, discuter avec des personnes sourdes ou malentendantes.

Trouver un organisme de formation en langue des signes

En France, on distingue différents organismes qui proposent une formation en langue des signes. Parmi eux, il y a les associations et centres culturels pour sourds. Ils sont animés par des formateurs expérimentés, eux-mêmes sourds ou ayant une bonne maîtrise de la LSF.

Par ailleurs, on retrouve les établissements d’enseignement supérieur (universités, écoles). Ces établissements offrent parfois des formations en LSF dans le cadre de leurs cursus linguistiques ou spécialisés (ex : Licence pro métiers de la médiation sociale, Master en interprétation). Enfin, il y a les organismes de formation professionnelle continue. Ceux-ci peuvent également proposer des stages et formations en LSF, destinés aux salariés et demandeurs d’emploi souhaitant se former ou se reconvertir.

Obtenir un diplôme ou une certification

En principe, une formation en langue des signes française, il est possible de passer un diplôme attestant de votre niveau de compétence. En France, le Diplôme de Compétence en Langue des Signes Française (DCL-LSF) est le principal diplôme reconnu par l’État. Il s’obtient après avoir réussi un examen composé d’épreuves écrites et pratiques.

Certaines formations délivrent aussi des certifications. De tels titres attestent des compétences acquises lors du parcours (ex : Certificat de formation en langues des signes pour les enseignants, interprètes ou professionnels de l’accompagnement).

Développer ses compétences en langue des signes française au-delà de la formation

Pour progresser en LSF, il est important de pratiquer régulièrement et d’échanger avec des personnes sourdes ou malentendantes. Vous pouvez participer à des événements culturels, sportifs ou associatifs organisés par la communauté sourde, tels que des rencontres, spectacles, conférences ou ateliers.

N’hésitez pas non plus à utiliser les ressources en ligne disponibles (vidéos, tutoriels, dictionnaires). Cela permet d’enrichir votre vocabulaire et perfectionner vos signes. Ainsi, apprendre la langue des signes française devient une expérience enrichissante et gratifiante pour tous.

Vous aimerez aussi

Découvrez dans cet article la formation officielle en médiation animale reconnue par l’État. Une opportunité

Découvrez tout ce que vous devez savoir sur la formation professionnelle en un clin d’œil

Découvrez comment il est possible de se former en informatique sans avoir le bac !