in ,

Formation initiale ou continue : quelles différences ?

la formation initiale et la formation continue présentent des différences

Formation initiale ou continue : choisir l’une d’elles peut s’avérer difficile sans qu’on ne sache les différencier sur différents plans. Voici un article dédié à éclaircir les ambiguïtés à propos des deux.

Après les études secondaires, il est clair que les jeunes bacheliers s’orientent vers une formation initiale sur tel ou tel domaine. Néanmoins, celle-ci peut tout aussi être bénéfique pour les personnes qui envisagent une reconversion ou une réorientation professionnelle. En effet, choisir une formation initiale ou une formation continue n’est pas uniquement une question de durée ou de budget. Certes, les deux présentent des différences notoires. Voici donc ce que vous devez savoir sur les nombreux points qui diffèrent l’une de l’autre.

Petit rappel sur les deux types de formation

Avant même de citer les points distinctifs entre la formation initiale et la formation continue, il importe de rappeler la définition de chacune d’elles.

On parle de formation initiale lorsqu’elle s’effectue juste après les études secondaires, c’est-à-dire après l’obtention du Bac. Des cas exceptionnels peuvent cependant se présenter pour ceux qui ne détiennent pas ce diplôme. Cela implique toutefois le respect d’un certain nombre de conditions.

La formation initiale dure généralement des années et est sanctionnée par un diplôme : BTS, Licence, Master, Doctorat, etc. A noter que la durée varie selon le cycle emprunté.

En revanche, la formation continue se focalise surtout sur l’approfondissement de ce qui a été acquis au-cours de la formation initiale. En même temps, elle désigne aussi la formation suivie par ceux qui ont interrompu leurs études initiales pour ensuite les reprendre (définition selon l’INSEE). La formation continue s’adapte ainsi à tous ceux qui ont déjà suivi une formation initiale. Dans tous les cas, formation initiale ou continue existe pour apprendre un métier et pour se conformer aux normes.

Formation initiale ou continue : à qui s’adressent-elles ?

D’après même leur définition, la formation initiale et la formation professionnelle continue s’adressent chacune à un public différent.

La formation initiale et son public cible

Une fois après l’obtention de leur diplôme, les jeunes bacheliers suivent tout de suite un parcours standard sans avoir interrompu leurs études. Ce qui signifie que ce type d’enseignement est plus approprié pour ceux qui veulent préparer leur avenir professionnel directement après le second cycle. Par ailleurs, l’enseignement se fait généralement à plein temps. De ce fait, il ne convient pas à ceux qui ont du travail.

Pendant la formation initiale, l’apprenant revêt le statut d’étudiant. En majorité, il doit être âgé de moins de 26 ans. Il bénéficie alors de programmes spécifiques, d’échanges, ainsi que des recherches. Ces derniers ouvrent la porte à de nombreuses opportunités pour développer leurs acquis théoriques.

Toutefois, il se peut également que les personnes ayant déjà travaillé décident de changer de métier. Dans ce cas, elles doivent opter pour la formation initiale car c’est le seul moyen d’acquérir les connaissances nécessaires pour le nouveau métier qu’elles souhaitent exercer. Dans ce cas, ils peuvent être plus âgés.

Quel public cible pour la formation continue ?

A un moment donné, les personnes actives souhaitent varier leurs compétences. Ceci afin d’augmenter leur employabilité ou s’adapter aux normes et aux besoins du marché du travail. D’autres salariés doivent aussi se conformer aux exigences du monde professionnel (technologie, etc.). La formation continue est justement faite pour ces personnes-là.

Pour les salariés en poste, la formation continue peut les aider à accéder à une promotion. La plupart du temps, c’est l’employeur qui propose la formation dans un but précis. Celle-ci peut s’effectuer soit en alternance soit à distance. Cependant, l’enseignement peut se faire à plein temps pour ceux qui se détachent du poste pendant la durée de la formation et les demandeurs d’emploi.

Cependant, celle-ci est aussi la formation adaptée à ceux qui souhaitent revenir sur les bancs des étudiants après avoir arrêté. C’est-à-dire ceux qui ont passé une année ou plus à interrompre les études. Dans ce cas, le parcours vise à mieux préparer le retour à l’emploi ou à obtenir un nouvel emploi.

Formation initiale ou continue : comment fonctionne l’apprentissage ?

Pendant la formation initiale, l’apprentissage se fait généralement par des cours théoriques. De plus, il se fait généralement à plein temps. Ce qui est plutôt approprié à ceux qui préfèrent les études en salle. Le problème est que parfois, les cours peuvent s’avérer trop théoriques. Ce qui ne permet pas aux étudiants de comprendre la réalité.

Il s’avère que le stage soit la seule et unique occasion pour les étudiants en formation initiale de se rendre compte de la réalité dans la vie professionnelle. Ce stade est pourtant relativement court. De la sorte, les stagiaires n’ont pas vraiment la chance d’appréhender le monde du travail comme il se doit.

En revanche, la formation continue se focalise plutôt sur l’apprentissage par en pratique. En plus des cours en salle, les apprenants auront la chance d’effectuer des pratiques en entreprise. Le fait de concilier connaissances théoriques et pratiques permet aux apprenants de renforcer plus facilement leurs acquis.

Quid des frais et des avantages pour chacune d’elles ?

Pour terminer cet article, on va voir deux autres points distinctifs pour les deux types de formation : les frais de formation et les avantages respectifs. Tout d’abord, si la formation initiale est proposée par une université, elle est généralement plus abordable par rapport à la formation continue qui est plus chère. En plus de cela, l’enseignement se fait à des tarifs dégressifs et l’étudiant peut obtenir des bourses mais il doit payer les frais d’études.

Pour la formation continue, les frais peuvent être à la charge de l’employeur ou de l’Etat dans le cas où le bénéficiaire est sans emploi. Pour financer de telles études, le demandeur d’emploi peut se servir de son CPF ou compte professionnel de formation. Sinon, il peut compter sur des financeurs publics dans le cas d’une formation conventionnée.

Par ailleurs, les jeunes qui suivent une formation initiale peuvent bénéficier d’un certain nombre d’avantages comme un logement et une restauration. Ils obtiennent également des aides financières (sports, culture, etc.).

Par contre, en formation continue, il y a ce qu’on appelle formation adulte rémunérée. Si l’apprenant est un salarié, il perçoit son salaire tout au long de la formation. Les demandeurs d’emploi peuvent également suivre ce type de formation. Dans ce cas, la rémunération dite de remplacement sert à subvenir à leurs besoins jusqu’à ce qu’ils obtiennent un nouvel emploi.

Written by Annick

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

la formation initiale est généralement accordée aux bacheliers

Formation initiale : tout ce qu’il y a à savoir

l'IT est un pilier de l'entreprise moderne

Que signifie IT ? Définition, utilité des technologies d’information